Chasseur de Tendance

 

Avertissement

Les informations contenues dans cet article ne sont que mon point de vue. En tant qu’auteur, je ne vous demande pas d’agir selon l’algorithme décrit ci dessous. En outre, je vous avertis que des pertes potentielles pourraient être le résultat de l’utilisation de cet algorithme.

Introduction

L’article contient la description d’une méthode de trading basée sur l’accumulation en volume des profits. Je suppose que seulement les trades profitables peuvent être accumulées. L’article explique la manière optimale d’implémenter ceci et contient le code d’un EA qui aide à exécuter de tels trades correctement.

Concept de l’Algorithme

Accumuler le volume de trades fructueux permet de gagner un profit maximum du mouvement de marché que l’on est en train de suivre. Mais le volume doit être accumulé d’une telle manière qu’il n’augmente pas la prise de risque. Un des algorithmes d’une telle accumulation de volume est décrit dans cet article.

Premièrement, nous avons besoin d’un point de référence, le premier trade. Le premier trade qui est également le principal, doit être d’un volume plus important que celui des tardes auxiliaires. Supposons que le volume du trade principal est de 0.2 lot et celui des trades auxiliaires soit de 0.1 lot. Un Trailing Stop Loss (suiveur) est utilisé pour chaque trade, que nous fixons par exemple à 50 points. Lorsque les profits du trade principale atteignent +100 points, le Stop Loss, sera a +50 points. A ce moment, un trade de 0.1 lot est ouvert dans la même direction avec un stop Loss de -50 points. Si les prix se retournent, les deux trades seront clôturés pare les ordres Stop. Le profit accumulé sera égal à 50 points avec 0.2 lot et une perte de 50 points avec 0.1 lot.Le bilan sera donc un profit de 50 points avec un volume de 0.1 lot. La protection du trade est donc conservée même si le volume en jeux augmente.

Si au contraire les cours poursuivent leur mouvement dans la bonne direction, lorsque les profits du trade auxiliaire atteindront 50 points, le Trailing Stop Loss sera activé. Lorsqu’un profit de 200 points est atteint par le trade principal (et donc 100 point pour l’auxiliaire), un nouveau trade auxiliaire sera ouvert. le Stop Loss sera à nouveau placé à -50 points, etc.

Cette méthode simple permet de réaliser de bon profits grâce à l’accumulation des lots. En même temps les risques sont minimisés. En fait, le seul risque ici est de perdre une partie des gains du trade principal, c’est à dire le risque que les tardes auxiliaires perdent de l’argent. Mais ce n’est pas un risque de perte, c’est un risque de ne pas obtenir le profit maximal.  Se rajoute évidemment à ça le risque de réaliser un mauvais trade au départ, mais celui ci est obligatoire et n’est pas pris en compte dans le système.

Le Trailing Stop Standard permets de suivre l’évolution des cours seulement si il y a un profit. Mais, si c’est fait sur les tardes auxiliaires avant que le profit nécessaire soit atteint, la profitabilité d’une telle approche d’accumulation des lots peut être augmenté. Vous pouvez aussi optimiser l’ouverture des ordres auxiliaires grâce à MLQ4.

Développement

L’Expert Advisor développé dans ce but est basé sur l’EA décrit dans l’article “Scalping Confortable“. Dans cet article, l’EA a combiné une fonction de jeu d’entrainement et d’ouverture de trades. Dans le cadre de cet article, nous supprimons la fonction ludique d’entrainement. Par conséquent l’Expert Advisor dessine deux flèches sur la dernière bougie: un haute et une basse. La suppression d’une flèche est un signal d’ouverture de trades dans une direction. Par exemple, supprimer une flèche basse laisse sur le graphique la flèche haute. L’EA va donc ouvrir une position d’achat, placer les ordres Stop et d’achats différés.

L’ordre au marché est l’ordre principale. Les ordres différés représentent les ordres auxiliaires qui seront éventuellement déclenchés. Pour le calcul de la “fréquence” d’ouverture des trades auxiliaires et de leur quantité, deux notions sont utilisées. La première est l’objectif ultime, à savoir le Take Profit. Il est identique pour tous les ordres (principale et auxiliaires). La seconde notion est le seuil à atteindre pour l’ouverture des ordres différés. Selon l’objectif ultime, l’EA calcule combien d’ordres peuvent être placés dans l’intervalle du prix courant à celui du Take Profit.

Par exemple, si nous utilisons un Take Profit de 400 points et des seuils de 100 points pour l’ouverture des ordres auxiliaires, , 4 ordres seront ouverts à l’achat. Le premier est un achat au prix du marché (Ask price) qui correspond à l’ordre principale. Le second est un ordre d’achat différé au prix Ask+100 points. Le troisième est un ordre d’achat différé au prix Ask+200 points. Le quatrième est un ordre d’achat différé au prix Ask+300 points.Les Take Profits de chaque ordre seront placés à Ask + 400 point, c’est à dire que pour le premier ordre ce sera 400 points, 300 points pour le troisième, 200 pour le second, et 100 pour le quatrième et dernier ordre.

Le Trailing Stop Loss pour le trade principale ne fonctionne seulement si un profit est obtenu (par défaut 50 points). Pour les tardes auxiliaires, cela fonctionne au moment de l’ouverture. Le niveau du Trailing Stop Loss est identiqaue pour chaque trade. En outre le Trailing Stop Loss du trade principale est le niveau de Stop Loss des tardes auxiliaires.

Si l’ordre principal est clôturé, les ordres différés en attente sont supprimés. Après cela, deux flèches sont à nouveau dessinées sur le graphique. Ceci indique la capacité de l’EA à ouvrir de nouvelles positions.

Tout cela semble peut être complexe, mais est facilement programmable grâce à Metatrader et MQL4. Vous pouvez accéder ici au code commenté – Accès réservé aux membres enregistrés.

Les variables sont:

{xtypo_rounded2} gap – niveau de placement des flèches (graphique)
TP – niveau de Take Profit;
SL – niveau de Stop Loss
Lots1 – lots du trade principale;
Lots2 – lots des trades auxilières;
slippage – niveau acceptable de slippage;
MagicNumber1 – nombre magique du trade principale;
MagicNumber2 –
nombre magique des trades auxiliaires;
Open_Step – seuil d’ouverture des trades auxiliaires
UseTrailing – activation/désactivation T-SL;
TrailingStop – Niveau du Trailing Stop Loss;
TrailingStep – Seuil du Trailing Stop Loss.
{/xtypo_rounded2}

Lorsque l’Expert Advisor est attaché à un graphique, il dessine deux flèches:

La flèche restante sera présente jusqu’à la fin de la bougie courante.

Si une flèche est supprimée, l’EA ouvre les trades:

Vous voyez que la flèche restante n’est pas montrée sur la capture d’écran, comme nous l’avons expliqué précédemment. Elle est supprimée sur la bougie suivante et n’apparaitra pas tant que les trades seront ouverts. Dès que le profit du premier trade atteint le niveau nécessaire, le Trailing Stop Loss commence à fonctionner (il marche toujours pour les trades auxiliaires).

Conclusion

Pour conclure, j’aimerais ajouter que les niveaux du Trailing Stop Loss, du Take Profit, et d’ouverture des trades auxiliaires devraient être choisis pour chaque paire de manière individuelle. Il faut aussi noter que pour une utilisation optimale le niveau d’ouverture des trades auxiliaires doivent être plus grand que le niveau du Trailing Stop Loss et que pour le trade principale il est recommandé d’utiliser un volume plus important que les auxiliaires.

 

Traduction: Nicolas Vitale
Source: http://articles.mql4.com/637
“MQL4 is a trade mark of MetaQuotes Software Corp. and all related materials are reserved for MetaQuotes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>