Tests statistiques du RSI basique


Voici un article de Samuel Rondot, directeur de www.bestcfd.com, qui nous livre une série d’articles intéressant sur le RSI. Ne manquait donc pas la suite…

Samuel Rondot

Qui n’a jamais entendu que le Rsi était suracheté ou survendu et qu’il fallait acheter ou vendre ?

Le Rsi est un indicateur de vitesse. Il sert à étudier le déplacement d’un actif au fil du temps et à comparer cette vitesse à des phases historiquement comparables.

Pour cela on utilise 2 zones remarquables : une dite de surachat et l’autre de survente.La théorie dit que si le marché monte vite et fort alors il va avoir besoin de consolider et donc c’est une bonne occasion de vendre.
Et si le marché baisse vite et fort alors il va devoir rebondir et c’est donc une bonne opportunité pour acheter.
On a pris l’habitude de considérer que le RSI 14 périodes est suracheté quand il est au dessus de la zone de 70 et qu’il est survendu quand il est en dessous de 30.

Si on applique cette théorie sans autre réflexion qu’est ce que ça nous donne ?

Avant d’afficher le résultat, nous devons d’abord préciser le signal que nous allons utiliser.

Autour de cette zone extrême il y a 2 façons d’agir.

Pour les ordres d’achats :
La première c’est quand l’indicateur passe sous la zone de 30
La seconde, c’est quand l’indicateur après être passé sous 30 repasse au dessus.

La différence essentiel est que dans le premier cas, on achète lorsque le marché descend et le second lorsque le rebond du marché a commencé à impacter l’indicateur et qu’il remonte.
En théorie, la deuxième solution serait meilleure puisque elle permettrait d’éviter de subir la fin de la baisse en intervenant trop tôt.

Si le choix doit être fait à l’achat, il doit aussi être fait quand le Rsi passe au dessus de 70 pour la vente.

Exemple, si on prend la même période sur le CAC avec des paramètres standard de RSI à 14 jours.

Cas 1 on achète quand le Rsi passe sous 30

Cas 2 on achète quand le Rsi repasse au dessus de 30 après avoir été dessous.

Dans cet exemple comparer la différence n’est pas vraiment signifiante mais on comprend qu’elle peut le devenir.

Que disent les tests à long terme ?

Sans aucun gain après 20 ans pour la stratégie 1 alors qu’on a quelques gains pour la stratégie 2 !!! Disons le franchement, le RSI utilisé sur le CAC 40 dans sa forme basique n’est pas intéressant.

Le principal problème est le suivant :

Les signaux ne sont pas assez fréquents. Un Rsi 14 et des seuils à 30 et 70 ne sont pas suffisants. Le modèle prend parfois position pour plusieurs mois sans trouver de condition de sortie valide.

La meilleure illustration est dans la période 2000 à 2003 ou le modèle après être passé à l’achat car le Rsi est passé sous 30, ne trouve jamais de condition pour sortir (et donc ne pas être dans le marché pendant la baisse).

C’est le prix à payer en prenant des décisions sur des seuils fixes qui ne s’adaptent pas à la tendance générale du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>