Pourquoi le suivi de tendance marche : regardez les distributions

 

Jez Liberty est l’auteur du site Automated Trading System. Passionné par le trading et professionnel du développement logiciel depuis 8 ans à Londres, il nous documente son travail, étapes par étapes, pour mettre au point un système de trading automatique. Son dernier article publié sur Trading Automatique nous expliquait comment évaluer les entrées d’un système de trading.

Artiicle Original : Why trend following work

Un des concepts les plus importants qui contribue au succès du suivi de tendance est le fait que la stratégie est basée sur la non-normalité des retours du marché. Laissez mois vous l’expliquer.

Les suiveurs de tendance se positionnent pour profiter et capturer les “fat tails” (ndlr “grosse queues” d’où le soin de garder la version anglaise…) que l’on observe dans la distribution des retours du marché. Dans une distribution de type fat-tail (Power law, distributions de Levy ou de Mandelbrot), les occurrences extrêmes arrivent avec une probabilité plus importante que la normale.

Voici ci-dessous les distributions normales et Fat-Tail (Levy). Ces courbes représentent la probabilité d’un trade à avoir un certain retour (positif à droite et négatif à gauche). Comparez la probabilité des extrêmes positifs et négatifs pour ces deux distributions.

 

Fat-tail vs. normal distribution: notice the thickness of both extremes on the Levy distribution." title="Distributions: Normal v. Levy

Comme l’a dit Dave Harding de Winton Capital :

Si vous mettez des stops et laissez courir vos gains en tradant de manière aléatoire vous ferez de l’argent; et si vous mettez des take profits sans stops et que vous tradez aléatoirement vous perdrez de l’argent. Les vieux dictons affirmant qu’il faut couper ses pertes et laissez courir ses gains ont donc une base de vérité en eux.

 

Les bases du suivi de tendance est de pofiter de la vague jusqu’à ce qu’elle finisse et de se protéger de la contre-tendance en coupant ses pertes.

Cela assure que vos trade par rapport à la courbe de distribution ci-dessus :

  • ne s’aventureront jamais dans la fat-tail de gauche, c’est à dire les pertes extrèmes
  • mais pourront profiter de la fat-tail de droit, c’est à dire les gains très importants

 

Comme les marchés sont en bonne partie aléatoires, la plupart des trades se situeront dans le centre de la courbe de distribution, soit à droite (positifs), soit à gauche (négatifs) et leurs retours devraient au final s’annuler. (ndlr: je pense que l’auteur parle ici du cas de la prise de position aléatoire).

L’alpha de la stratégie de suivie de tendance (gains) est généré par les mouvements extrêmes : en laissant les trades courir dans la fat-tail de droite mais en les empêchant de s’aventurer dans celle de gauche, un retour globalement positif peut être généré. Cela souligne le fait que les stratégies de suivie de tendance reposent sur des retours extrêmes rares tandis que la majorité des trades s’annulent.

Notez que ce post simplifie le sujet pour souligner le point fondamental. D’autres paramètres comme les charges, etc doivent être pris en compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>