5 contre-vérités autours du trading automatique

 

Suite à un précédent article sur les avantages et les inconvénients du trading automatique, voici 5 contres-vérités autours du trading automatique que l’on entend souvent à droite et à gauche. J’essaierai donc tout au long de ces quelques lignes de vous éclairez un peu plus sur ce type de trading et de vous présenter les amalgames à ne pas commettre.

Le trading automatique est réservé aux professionnels.


“Pour ma part je ne me mettrai pas au trading automatique car c’est réservé aux grosses mains, c’est à dire les banques et les hedge funds. En effet ça demande un énorme investissement technologique et tout le monde n’a pas les moyens de Goldman Sachs pour se payer des ordinateurs ou des ingénieurs.”

Faux. Ce mythe vient du fait que beaucoup de monde commencent à confondre le trading automatique avec le trading haute fréquence qui a beaucoup fait parler de lui ses derniers temps mais qui n’est qu’une composante du trading automatique. En effet, autant laisser tomber tout de suite, vous n’arriverez jamais à concurrencer dans ce domaine où la compétition se place au niveau technologique et mathématique.

Laissez donc les pros se battrent au niveau des millisecondes et quand à nous optons pour les échelles de temps classiques allant de la minute au daily. Dans ce contexte nous avons tous les outils technologiques (plateformes) et d’analyse pour produire un système gagnant.

 

Le trading automatique est une arnaque, le père Noël n’existe pas.

 

Croyez vous vraiment que l’on peut gagner de l’argent en se croisant les doigts? Bien sûr que non! Le trading automatique est une arnaque qui enrichit seulement les vendeurs de systèmes qui ne sont en fait que des vendeurs de rêve. Le père Noël n’existe pas sur les marchés.

Faux. Celle ci c’est ma préférée. Elle revient le plus souvent justement dans la bouche de ceux qui se sont fait avoir et ont cru un jour au père Noël. Je confirme donc le fait que rien n’est offert sur les marché ou dans la vie en général. Si vous pensez devenir riche sans rien faire en téléchargeant un EA sur un forum, vous risquez d’être déçu…

Cela dit, il ne faut pas faire le raccourci entre les marchants de rêve de l’argent facile et le trading automatique. Le trading automatique fait gagner de l’argent, mais il va falloir bosser pour trouver et étudier un biais du marché, puis le tester sur les données passées et l’automatiser. Par la suite il faudra éventuellement l’ajuster pour qu’il reste performant face au marché. Le trading automatique est un boulot en soit qui se place au niveau de la recherche et du développement des stratégies, tandis qu’il laisse les tâches ennuyeuses et répétitives à son ordinateur.

 

Le trading automatique n’égalera jamais les performances du cerveau humain.


“Un ordinateur est bête et borné. il ne pourra jamais égaler un être humain qui a de grosses capacités d’adaptation. Je reste donc en manuel.

Vrai et Faux. Oui, certes un ordinateur n’a pas les facultés d’adaptation d’un être humain (bien que l’intelligence artificielle et les réseaux de neurones changent petit à petit la donne) mais il n’en a pas les défauts non plus (émotivité, stress, fatigue, impulsivité, l’avidité, etc). Il a même des qualités en plus: une énorme puissance de calcul, une rapidité optimale, il ne fatigue jamais, peut suivre plusieurs marché à la fois, ne se déconcentre pas, ne demande pas de salaire ou de mots doux et ne fais jamais la gêve, etc. En trading automatique, il faut donc utiliser les avantages de l’ordinateur à son profit. Quand à la polémique sur la comparaison des performances des deux types de trading, je la laisse aux autres car chacun voit midi devant sa porte. Pour ma part j’ai mon avis, mais je comprends très bien que le trading discrétionnaire soit plus adapté à d’autres personnalités.

 

Un automate de trading ne peut s’adapter et se fera toujours battre à long terme par un trader discrétionnaire

 

Probablement vrai littéralement pour un système en particulier mais pas au niveau du trader en automatique. Cette contre-vérité se rapproche de la précédente mais pas tout à fait. Certains disent que dès qu’un biais existe, il est découvert puis de plus en plus exploité jusqu’à sa disparition. Ceci est vrai. Mais cela touche tout autant les traders manuels que ceux travaillant en automatique…

Les traders discrétionnaires rajoutent alors que l’humain pourra s’adapter et faire évoluer sa stratégie pour continuer à être gagnant. Ils estiment donc que le trader en automatique conçoit une fois un système dans sa vie et le regarde fonctionner jusqu’à la fin de ses jours. Non! Trader en automatique c’est concevoir et faire évoluer ses systèmes au lieu de passer sa journée devant un écran à attendre que certaines conditions se réalisent. C’est passer plus de temps à réfléchir sur ses stratégies et en rechercher d’autres plutôt que de les trader. Cet argument n’est donc pas recevable.

 

Il faut savoir programmer pour se lancer dans le trading automatique.


“Le trading automatique est certainement prometteur mais je n’ai jamais appris à programmer. Ce n’est donc pas pour moi.”

Faux. Tous les traders seront d’accord avec moi, si l’on s’arrête à la première difficulté qui apparait dans la monde du trading, on ne va généralement pas très loin. Alors, oui, il va bien falloir programmer à un moment ou à un autre pour mettre en place l’automate de trading ou le backtester. Mais il existe cependant des outils de backtest ou des plateformes de trading dont l’apprentissage du langage de programmation reste accessible aux plus motivés. Quand aux autres, il y a le service de programmation de Trading Automatique qui propose des tarifs très raisonnables qui sont à la portée de toutes les bourses. Ceci est alors un investissement comme un autre.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>