Trading Semi Automatique Avec ProRealTime – Suite

 

Cet article est la suite de Trading Semi-Automatique avec ProRealTime.
Nouveau : Forum ProRealTime

Vers une meilleure auto discipline

Introduction.

Les premiers pas d’un trader débutant suivent souvent la trace laissée par ceux de ses prédécesseurs. Même si cela vous paraît surprenant, demandez autour de vous à ceux qui sont encore sur les marchés! Combien sont allés poser des questions sur les forums d’internet? Combien ont demandé la meilleure façon de débuter ou encore les meilleurs ouvrages à lire pour appréhendez l’inconnue du trading? Ou encore la pertinence d’un indicateur ou de telle ou telle formation? Comme si, en dépit des nombreux sentiers encore vierges d’empreintes de Rangers ou sandalettes, les premières pistes foulées étaient inévitablement balisées par les anciens et donc communes à tous les nouveaux. A chaque rentrée, la population est souvent très homogène. Il y a les analystes fondamentaux,  les analystes techniques et les indécis. Les premiers et les seconds joutent à coups de PER et MACD alors que la troisième catégorie se demande si un curieux mélange des deux ne serait finalement pas la meilleure solution. Mais quelque soit la catégorie à laquelle vous appartenez, vous donnerez certainement raison à loi normale. Vous comprendrez, tôt ou tard, que la meilleure approche n’est pas seulement celle du choix de la meilleure méthode.

Je ne pense pas soulever une vague de contestations si j’ose écrire que toutes ces culottes courtes ont en commun la conviction qu’un système de trading gagnant ne peut pas réellement exister. Toutefois, la quête du Graal sur la carte aux trésors du “Top Ten” de la littérature en analyse technique conduit le débutant à milles émerveillements consécutifs à chaque présentation d’une méthode par son concepteur. Mais après quelques tentatives… ou trades… souvent, l’échec est au rendez-vous et le doute subsiste.

En effet, vous diront-il, “Si un tel système existait, ou s’il était possible de concevoir une routine gagnante, alors ca se saurait!!!”. Et puis, même s’il existait une logique ou une méthode performante, disons 7 fois sur 10, et bien il est croyance commune que celle ci réduirait fortement les opportunités de trading et les gains potentiels. Enfin, “Le trading, c’est du sport de haut niveau, de l’adrénaline !! Quel ennui de réduire les sensations du “Day trader” à la seule exécution d’une méthode qui a fait ses preuves”.

Est-ce alors vraiment la croyance dans une méthode miraculeuse, ou plus particulièrement la méthode ou le système présenté dans chaque ouvrage, qu’il faut remettre en question? Pourquoi ces systèmes sont-ils performants pour certains traders et catastrophiques pour d’autres?

A demi-mot, à peine éhonté, Alexandre Elder, avoue, dans un ouvrage récemment publié, que le système de trading qu’il présente n’est autre que celui déjà commenté dans son premier livre… Pourquoi acheter un livre qui traite du même système que le précédent? Vous pouvez aussi vous demander… Pourquoi changer un système qui fonctionne? Ou aussi… au delà de tous les systèmes, que puis-je apprendre dans un tel ouvrage si je connais déjà le système en question? Peut-être les raisons pour lesquelles le système fonctionne pour d’autres et pas pour vous… ou encore, découvrir ces mystérieuses forces qui poussent le nouveau détenteur d’un système efficace ou performant… soit vous… à ne pas appliquer à la lettre les règles dictées par le concepteur mais à vouloir sans cesse optimiser les variables, ajouter un indicateur… ect… ect…  Quelles sont ces envies qui vous poussent à anticiper le signal du système ou à rester en position alors que le signal de clôture clignote ?

Est-ce la cupidité, la peur de l’obsolescence, de la réussite, ou encore l’ennui ? Qui, ou quoi, vous fait échouer…?

Pourquoi ne pas simplement faire confiance à votre méthode, ou celle enseignée, et patienter en lisant, jouant, apprenant un nouveau langage de programmation ou encore une nouvelle plateforme de trading?

La vérité, et là j’attends avec impatience vos arguments de désaccord, est que la seule méthode qui permette à un trader de conserver et augmenter son capital sur le long terme est bien l’utilisation d’un système de trading…  avec une rigueur et une discipline sans faille. Oui, bien évidemment, il y a aussi le “Money Management“… et plus encore! Mais dans cet article, il est question de l’application de vos règles de trading.

Et bien évidemment, il n’est rien de plus ennuyeux et frustrant que de suivre un système qui réduit à néant toutes vos intuitions, pulsions et émotions. Mais il n’existe rien de plus dangereux en trading que l’impatience, l’impulsion, la dispersion et le papillonnage.

J’insiste… la principale qualité d’un trader gagnant est d’avoir la discipline de respecter à la lettre les signaux de son système, même si parfois la perte latente est conséquente ou si les cours s’envolent quelques bougies après le signal de clôture de la position.

Je vous propose dans les paragraphes suivants une approche semi automatique qui vous permettra d’améliorer votre auto discipline et d’apprécier à sa juste valeur un système de trading. En effet, à la fin de cet article, vous aurez peut être un autre regard sur la nécessité d’utiliser un outil d’analyse technique pour une autre tache que celle de faire des calculs d’indicateurs complexes. Il est question ici de mettre en place un tuteur disciplinaire pour vous concentrer sur l’application des règles de trading que vous avez choisies.

Postulat (identique à celui de l’article précédent).

Bien évidemment, et si ce n’était pas clair à la lecture des quatre mots clés “Trading Semi Automatique ProRealTime“, l’approche que vous allez découvrir repose sur l’hypothèse que vous avez dans votre escarcelle de trader une méthode personnelle ou empruntée que vous avez testée… pour ne pas dire “back testée” et dont les résultats sont pleinement satisfaisants pour vous. Aussi, que vous utilisez le logiciel “ProRealTime“, PRT, choisi pour étayer d’exemples cet article. Toutefois, l’approche présentée peut être utilisée avec tous les logiciels d’analyse technique ou de trading aujourd’hui disponibles. A noter que les deux seules limites sont la capacité du langage de programmation, selon la complexité de votre méthode de trading, et la capacité d’affichage graphique en terme de symboles, lignes, points ou encore couleurs.
Dans le cadre de cet article, nous allons utiliser la méthode suivante. Deux moyennes mobiles, 21 et 55, pour définir la tendance, acheteuse ou vendeuse. Deux autres moyennes mobiles,  5 et  8, pour générer des signaux d’achat et de vente, et une évaluation de l’Average True Range comme filtre pour déterminer les périodes ou nous ne souhaitons pas intervenir sur le marché.

ATTENTION !!!! CETTE PROPOSITION DE METHODE EST UNIQUEMENT DESTINEE A LA REDACTION DE CET ARTICLE. A NE PAS UTILISER TELLE QUELLE SUR LES MARCHES FINANCIERS AU RISQUE  DE PERDRE VOS CAPITAUX.

La situation de départ.

Vous êtes exactement là ou vous étiez à la fin du précédent article. C’est à dire face à votre écran avec une fenêtre de prix sans indicateur. Mais aussi, en dessous, les unes sur les autres, trois fenêtres, une affichant les signaux de votre système de trading, une autre pour filtrer les périodes pendant lesquelles vous souhaitez rester hors du marché, et enfin une dernière pour indiquer la pression acheteuse ou vendeuse sur le marché.

A 8h50, vous observez un signal d’achat, cohérent avec vos filtres. Vous décidez donc d’ouvrir une position longue à 1,3339 sur l’EURCHF. C’était l’objectif de l’article précédent. Dans le cas d’une opportunité, entrer clairement et rapidement en position à l’ouverture d’un graphique.

Et maintenant, me direz-vous? Vous voyez sur la gauche une belle bougie rouge matérialisant un plus haut à 1,3350. Rapide calcul… 11 pips et vous sortez de la position. Mais est-ce bien là votre objectif? Bien sur que non! Une fois en position, votre système de trading doit piloter vos comportements et garantir votre discipline jusqu’à la clôture de la position. Il est hors de question de suivre l’évolution du cours avec le seul espoir que vous ayez aujourd’hui les faveurs des dieux des marchés.

Les nouvelles règles.

Pour suivre l’évolution des cours en toute sérénité il vous faut, au préalable, avoir répondu aux questions ci dessous. Les différents scénarii doivent êtres intégrés à votre système de trading.

En d’autres termes, voici les questions :

  1. A quel prix correspond ma perte maximale acceptable pour cette position? Plus simplement, où est-ce que je place mon ordre de sortie de position selon mes règles de “Money Management“. Soit… le “Stop Loss“?
  2. A quel prix est-ce que je finance le coût de mon stop? En d’autre terme, à quel prix est-ce que je sors partiellement de ma position gagnante pour assurer une opération “blanche” si le marché se retourne brutalement?
  3. A quel prix est-ce que je prends une partie de mon gain, estimant avoir déjà pleinement profité de la tendance?
  4. A quel prix est-ce que je clos la totalité de ma position, considérant le potentiel restant comme trop faible?

 

Toujours dans l’esprit du modèle de trading du premier article, voici les réponses :

  1. Si le cours en clôture est inférieur à la moyenne mobile sur 8 périodes.
  2. Un financement prudent à 15 pips, et un financement audacieux à 30 pips.
  3. A chaque seuil de 50 pips.
  4. Au croisement, inverse au sens du signal d’entrée, des moyennes mobiles 5 et 8 périodes.

 

Avec ces réponses nous pouvons alors suivre l’évolution de notre position.

Après quelques bougies.

 

Avec un plus haut de 1,3377 l’objectif d’un financement audacieux est atteint. Un second signal, de moindre importance, apparait en clôture de la précédente bougie.

 

Avec un plus haut de 1,3393 et une belle bougie rouge, le premier objectif de financement de 50 pips a été atteint. Maintenant que faire ? Clore votre position ? Non, car la règle de votre système de trading n’est pas encore validée. Et heureusement, car la suite vous montre un plus haut à 1,3411 avec une zone de range 1,3397 et 1,3407 vous offrant de nombreuses opportunités de clôturer votre position proche du prix le plus haut.

L’aide visuelle au service de la discipline.

Même si vous connaissez vos quatre actions majeures par cœur, soit les réponses aux questions clefs, il est extrêmement difficile de respecter la discipline imposée par la réussite à long terme, l’inconnue de la prochaine bougie vous laissant toujours dans l’attente de quelques ticks pour agir… comme un joueur face aux rouleaux du bandit mancho.

Il est donc important d’intégrer ces règles à vos graphiques et de ne pas avoir à réfléchir pendant que vous êtes en position. Suivez simplement votre plan de vol comme le ferait un pilote qui n’est pas confronté à une situation d’urgence. Dans votre cas… effectivement, un feu de poubelle à coté de la station de trading impliquerait de clore immédiatement la position avant de quitter les lieux.

Le trading semi automatique vous permet de codifier toutes les règles de votre système de trading et d’agir sans réflexion selon l’affichage de certains codes de couleur.

La durée de la position est matérialisée par un histogramme de faible valeur et de couleur verte. Une simple suite de petites barres, vertes verticales, entre le signal d’entrée et le signal de sortie.

Pour le signal du financement prudent, apparait une barre de couleur orange d’une valeur inférieure à celle du signal du financement audacieux. Bien évidemment, les deux barres sont d’une seule et même couleur car leur signification est identique.

L’apparition d’un nouveau signal, après une barre orange, peut-être exploité dans le cadre d’une stratégie de pyramidage.

Les  prises de bénéfice en cours de tendance sont identifiées visuellement par une barre de couleur verte d’une valeur légèrement supérieure à celle de l’histogramme de position.

Les  prises de bénéfice, matérialisées par un signal d’affaiblissement de la tendance, sont identifiées visuellement par une barre de couleur verte d’une valeur supérieure à celle d’une prise de bénéfice en cours de tendance.

Enfin, la sortie de position est clairement identifiée par une barre verticale rouge.

L’idée est la suivante : La couleur est significative d’un type d’action ou de règle. La valeur de la barre est d’autant plus importante que le signal est critique dans votre système de trading. Donc à chaque règle sa couleur distinctive, et une amplitude croissante, proportionnelle à l’importance de la règle en terme de décision ou d’action.

Ainsi, une fois en position, vous n’êtes pas influencés par vos émotions, votre frustration, cupidité ou colère.

Vos actions sont téléguidées par les signaux affichés à l’écran, avec la garantie du respect de vos règles de trading.

Toutefois, attention !! Pour les décisions ou actions définitives, telles que le “Stop Loss” ou encore le financement du risque, il ne faut pas attendre les signaux sur le graphique mais placer vos ordres sur le marché. Le graphique de suivi de position vous permettra de penser à confirmer que votre ordre a bien été exécuté par votre courtier. Il s’agit généralement des actions à entreprendre en cours de période (i.e. bougie).

Pour les actions qui nécessitent d’attendre la clôture de la bougie actuelle (i.e. période) vous pouvez sereinement vous laisser piloter par votre nouveau cockpit visuel.

Les positions “short” aussi.

Bien évidemment, si votre système de trading intègre des prises de position “short”, alors votre position sera pilotée par un graphique comme le suivant.

Les codes de couleur et les valeurs (e.g. négatives) sont adaptés au sens de la position.

Pilotage et flexibilité.

Le système de suivi de votre position, et surtout d’aide à l’auto discipline, s’adapte à tous les modèles de trading. Il traduit simplement le pilotage de vos actions en signaux visuels.

En cela, il doit être flexible. En effet, si le déroulement de vos règles de trading est immuable, les paramètres de votre ratio Risk/Reward ou Risque/Bénéfice varient d’un marché à un autre. Dit autrement, un risque de 10 points d’indice sur le contrat future SMI n’a pas la même valeur que le même risque sur le contrat future DAX. Dans le cadre d’un “Money Management” rigoureux, il vous faudra adapter les règles de gestion de votre position.

Ainsi,  comme dans l’écran ci dessous, certaines valeurs ou amplitudes sont codifiées sous la forme de variables. Par conséquent, d’un trade à l’autre, ou d’un instrument à un autre, vous pouvez adapter les amplitudes de risque, de financement et de gain.

Pour conclure.

La réussite en trading laisse peu de place à l’improvisation et aux impulsions. C’est pourquoi j’ai souhaité partager avec vous cette approche du trading semi automatique, aide à l’auto discipline, tout en gardant à l’esprit que votre créativité peut s’exprimer dans la création de modèles ou d’indicateurs de plus en plus performants, ainsi que dans le choix des symboles et des couleurs de votre cockpit de gestion de position.

G. Tardy – 12 Juillet 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>