Edito Mai 2012: Rencontres trading automatique

 

Nicolas Vitale

Si cet edito du mois de mai arrive aussi tard, c’est parce que nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer!

Les membre de Trading Automatique sont eu en effet l’opportunité de se réunir pour une première fois à Lyon lors de l’université Pro-AT 2012. Entre trading et gastronomie, les deux jours de rencontre furent intensifs! Se fut un réel plaisir de pouvoir mettre un visage sur les pseudos les plus en vue du forum et je remercie donc tous les participants qui ont fait les chemins des quatres coins de la France, ou d’Europe….

Bien que nous soyons tous sortis rassasiés du Bouchon des Filles (non sans avoir traumatisé au passage les tables voisines par nos discutions), il en fallait plus pour l’être aussi du trading automatique!

Par conséquent, de cette rencontre sont naits plusieurs initiatives, dont un groupe de travail commun (et ses sous-groupes) et la préparation de notre prochaine rencontre Trading Automatique. J’encourage tous les motivés à nous rejoindre pour faire perdurer ce dynamisme.

Cette rencontre avec des traders manuels, discrétionnaires pour la plupart, fut aussi très instructives. Tout d’abord, si une conclusion unique doit en être tirée, le trading automatique suscite désormais beaucoup d’intéret… ou de craintes. Il se trouve au coeur de la majorité des discutions, des débats et des polémiques. A la une des médias, le trading haute fréquence, nouveau responsable de tous les maux, est sur toute les lèvres et éclipse malheureusement les vrais sujets.

Trois ans après, l’article des 5 contre-vérités autours du trading automatique reste toujours autant d’actualité… Mais désormais la plupart des traders ont compris qu’ils avaient un intérêt à automatiser au moins une partie de leur activité sans valeur ajoutée cérébrale…

Un point qui retient beacoup de traders manuels à passer le cap du trading automatique est paradoxalement un blocage… psychologique. Le trading automatique serait synonyme de la perte de contrôle humain et de risques démultipliés. Vous expliquerez cela au patron de ce trader qui a acheté le tier de la production de l’OPEP après une nuit trop arrosée… Certes, il est possible de faire n’importe quoi… comme en trading manuel. Les sécurités et le contrôle doivent être les bases du passage en réél, avant la vitesse, comme nous l’expliquions dans notre édito de décembre “La vitesse, et c’est tout?”. Sinon le risque est de se retrouver à la place de ce malheureux trader!

Une autre conclusion de mes échanges avec quelques gestionnaires rencontrés à Lyon est l’inadéquation des outils et services actuels à un trading automatique professionel, sérieux et pratique pour de la gestion multi-compte et multi-broker. Cela tombe bien car nous sommes justement en train de travailler sur notre offre “Alpha In a Box” qui permettra de subvenir aux besoins des professionnels: gestionnaires et hedge funds de petites et moyenne taille. N’hésitez pas à nous contacter si ce sujet vous interpelle.

Bon trading à tous!

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Mai 2011 : Une vraie jungle électronique…

Il y a deux ans: Edito Mai 2010 : FAP Turbo, ou trading Blackbox vs Whitebox

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>