Edito Olympique 2012: Le sportif intelligent évite l’effort inutile…

 

Nicolas Vitale

En cette période olympique, les londoniens qui n’ont pas fui la ville, ont la “chance” de pouvoir profiter du chaos des transports (annoncé) pour méditer sur le sport, le monde… et le trading bien sûr. Méditation non inutile puisqu’elle est a l’origine du cadeau d’été que je vous propose plus bas…

Je me suis donc amusé à faire un parallèle entre l’esprit du sportif olympique et celui du trader avec quelques proverbes. Les résultats parlent d’eux-mêmes…

Au lieu de parler de sport, Jean Dion aurait donc pu faire polémique en écrivant que “Le trading est bien affaire de frissons”…  Dans un autre contexte, Jean-Claude Killy, ayant échangé sa paire de skis pour un job a la City, aurait pu affoler politiques et régulateurs en annonçant que “la victoire appartient à celui qui prend le plus de risque”…
John Kessel aurait pu pour sa part déchainer la blogosphère en déclarant: “Le trader médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire”…

Comme vous vous en doutez, pour ma part j’ai une petite préférence pour le nouveau dicton populaire très a la mode sur Trading Automatique: “Le trader intelligent évite l’effort inutile”!  Yve Mirande, aurait pu aussi parlé du trader intelligent en déclarant que son “trading favori, c’est la sieste”…

J’ai donc profité de ce temps, bloqué dans les transports (les habitués du métro londonien en été compatirons), pour méditer les valeurs du sport… et du trading. Qui de mieux que l’écrivain anglais George Orwell pour souligner que “pratiqué avec sérieux, le trading n’a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris de toute règle, de plaisir sadique et de violence; en d’autres mots, c’est la guerre, les fusils en moins”.

Mais je ne suis pas si fataliste et je préfère croire aux vraies valeurs de l’olympisme… c’est à dire au fair-play, à la compétition transparente et non biaisée et au dépassement des limites. C’est justement l’esprit que nous défendons depuis plus de 3 ans sur Trading Automatique et désormais avec nos partenaires comme le LMAX Exchange.

Trader le Forex et les CFDs sur le LMAX Exchange c’est travailler:

– avec une technologie de pointe
– avec des prix transparents puisque visibles via un carnet d’ordre et accessibles en quelques millisecondes.
– via une relation non biaisée puisque LMAX n’est pas contrepartie, son rôle en tant qu’échange est que de réunir les traders le plus rapidement possible et au meilleur prix.
– sans risque de contrepartie puisque les positions sont ensuite compensées via une maison de compensation qui n’est autre que la référence institutionnelle LCH Clearnet.
– avec le support de la communauté de Trading Automatique

En cette période olympique, nous réalisons donc une offre exceptionnelle, olympique j’oserais dire, qui prendra fin lors de la cérémonie de clôture des jeux le 12 aoutlorsque notre comptable (qui ne parle pas français) rentrera de son exil et nous fera une crise cardiaque…

Pour toute  ouverture de compte actif chez le LMAX Exchange (ouverture, déposit et premiers trades) réalisée entre le 30 juillet et le 12 aout via le lien au bas de cette page, nous vous offrons le produit boutique du “trader intelligent” (la liste sur cette page) de votre choix.

La marche à suivre est simple, vous ouvrez votre compte via ce lien et vous nous contactez pour que vous puissiez bénéficier du cadeau.

Ah, j’oubliais… Nos offres LMAX habituelles restent également valables pour le moment… Il est donc (jusqu’à présent) encore possible d’ouvrir un compte classique dès 1000$ au lieu de 10k$ et un compte premium à partir de 25k$ au lieu de 50k.

Pour finir, n’oubliez pas en cette période de vacances que José Garcia aurait pu nous dire que “le trading développe la molécule du plaisir”… Non?

Bonnes vacances alors à tous ceux qui en prennent! Et rendez-vous fin Septembre au Salon du Trading pour des conférences, des ateliers ou tout simplement discuter à notre stand!

Pour être tenu au courant des nouveautés, suivez-nous via notre newsletter ou sur les réseaux sociaux (twitter, facebook, linkedin).

PS/ Vous aurez noté que les citations ont été déformées et les versions originales parlaient du sport et des sportifs!

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Juillet 2011 : Les vacances de Trading Automatique

Il y a deux ans: Edito Juillet 2010 : Le temps de changer d’air… ?

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Pour nous .

Edito Mai 2012: Rencontres trading automatique

 

Nicolas Vitale

Si cet edito du mois de mai arrive aussi tard, c’est parce que nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer!

Les membre de Trading Automatique sont eu en effet l’opportunité de se réunir pour une première fois à Lyon lors de l’université Pro-AT 2012. Entre trading et gastronomie, les deux jours de rencontre furent intensifs! Se fut un réel plaisir de pouvoir mettre un visage sur les pseudos les plus en vue du forum et je remercie donc tous les participants qui ont fait les chemins des quatres coins de la France, ou d’Europe….

Bien que nous soyons tous sortis rassasiés du Bouchon des Filles (non sans avoir traumatisé au passage les tables voisines par nos discutions), il en fallait plus pour l’être aussi du trading automatique!

Par conséquent, de cette rencontre sont naits plusieurs initiatives, dont un groupe de travail commun (et ses sous-groupes) et la préparation de notre prochaine rencontre Trading Automatique. J’encourage tous les motivés à nous rejoindre pour faire perdurer ce dynamisme.

Cette rencontre avec des traders manuels, discrétionnaires pour la plupart, fut aussi très instructives. Tout d’abord, si une conclusion unique doit en être tirée, le trading automatique suscite désormais beaucoup d’intéret… ou de craintes. Il se trouve au coeur de la majorité des discutions, des débats et des polémiques. A la une des médias, le trading haute fréquence, nouveau responsable de tous les maux, est sur toute les lèvres et éclipse malheureusement les vrais sujets.

Trois ans après, l’article des 5 contre-vérités autours du trading automatique reste toujours autant d’actualité… Mais désormais la plupart des traders ont compris qu’ils avaient un intérêt à automatiser au moins une partie de leur activité sans valeur ajoutée cérébrale…

Un point qui retient beacoup de traders manuels à passer le cap du trading automatique est paradoxalement un blocage… psychologique. Le trading automatique serait synonyme de la perte de contrôle humain et de risques démultipliés. Vous expliquerez cela au patron de ce trader qui a acheté le tier de la production de l’OPEP après une nuit trop arrosée… Certes, il est possible de faire n’importe quoi… comme en trading manuel. Les sécurités et le contrôle doivent être les bases du passage en réél, avant la vitesse, comme nous l’expliquions dans notre édito de décembre “La vitesse, et c’est tout?”. Sinon le risque est de se retrouver à la place de ce malheureux trader!

Une autre conclusion de mes échanges avec quelques gestionnaires rencontrés à Lyon est l’inadéquation des outils et services actuels à un trading automatique professionel, sérieux et pratique pour de la gestion multi-compte et multi-broker. Cela tombe bien car nous sommes justement en train de travailler sur notre offre “Alpha In a Box” qui permettra de subvenir aux besoins des professionnels: gestionnaires et hedge funds de petites et moyenne taille. N’hésitez pas à nous contacter si ce sujet vous interpelle.

Bon trading à tous!

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Mai 2011 : Une vraie jungle électronique…

Il y a deux ans: Edito Mai 2010 : FAP Turbo, ou trading Blackbox vs Whitebox

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Edito Avril 2012 : 3 ans pour Trading Automatique!

 

Nicolas Vitale

Nous fêtons ce mois-ci le troisième anniversaire de Trading Automatique. Que de chemin parcouru depuis les premières pages d’Avril 2009 écrites dans une petite chambre étudiante (une cage à lapin qui rappelera probablement des souvenirs à certains) avec une connexion internet incertaine!

Trading Automatique a été le début d’une grande aventure. De la simple volonté du partage d’une passion qui manquait fortement d’espace d’échanges à une aventure entrepreunariale via Alpha Novae qui se continue à Londres, l’histoire n’était pas toute tracée. Loin de là!

Trading Automatique, c’est désormais un site de plus de 300 articles avec 1500 inscrits sur un forum qui contient 15 000 messages, et une moyenne de 500 visiteurs par jour pour 70 000 pages vues mensuellement. Sans compter ses petits: Automated Trading, Automated Trading Shop et Alpha Novae. Tout ceci étant avant tout grâce à vous, je vous remercie tous de continuer à venir par ici toujours plus nombreux. Un remerciement particulier aux participants du forum sans qui Trading Automatique serait beaucoup moins intéressant et instructif.

3 ans après, la passion est toujours là! Certes, le regard et les avis évoluent avec l’expérience, mais la passion est toujours intacte. Bien que le temps disponible se fasse de plus en plus rare et qu’il devienne presque mission impossible de pouvoir cumuler toutes les casquettes, je veillerai à ce que Trading Automatique reste un espace d’échange intéressant qui diffère de ce que l’on trouve habituellement sur les forums. Et parce que le contenu n’est pas tout, je ferai mon possible pour préserver la bonne ambiance qui reigne sur nos forums. Pour reprendre les mots de FullPips, “Parfois quand je constate la somme de compétences présentes parmi les membres de trading-automatique, je me désole que le trading soit une discipline aussi individualiste!”. Mais il ne tient qu’à vous à mettre vos compétences en commun!

3 ans de présence sur internet, c’est très bien, mais n’oublions pas que contrairement aux robots que nous chérissons, nous sommes humains avant tout… Et rien ne vaut un échange en chair et en os. Il est donc temps de faire muter notre petite communauté virtuelle en quelque chose de plus concret et matériel!

L’unniversité Pro-AT qui se déroulera à Lyon du 12 au 14 Mai à laquelle je suis convié pour donner deux conférences sur le trading automatique est donc une opportunité parfaite pour mettre un visage sur nos avatars… Une déléguation d’une dizaine de personne deTrading Automatique est déjà prévue! Dépéchez-vous pour prendre vos places. De telles rencontres pourront être répétées par la suite si celle-ci obtient le succès qu’elle mérite!

Bon trading à tous et à bientot à Lyon!

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Avril 2011 : 2 ans déjà…

Il y a deux ans: Edito Avril 2010 : Une année de trading automatique bullish…

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Edito Mars 2012 : MTF vs ECN. Quel broker pour quel trading?

 

Nicolas Vitale

Les coïncidences peuvent être amusantes. Il y a tout juste un an, mon édito de Mars 2011 s’intitulait “Pour plus de transparence…“. Nous y parlions d’OrderBookFx qui synthétise les liquidités Forex présentes sur plusieurs ECN dans un même carnet d’ordre donnant par la même occasion des informations intéressantes aux traders.

Avec l’arrivée du premier échange (MTF) pour Forex et CFDs, l’écosystème du trading de ces instruments a depuis pas mal évolué vers cette transparence que nous ne cessons de demander sur Trading Automatique. Nous nous indignions d’ailleurs à nouveau dans l’édito de novembre.

Désormais, le monde du brokerage Forex et CFD peut être divisé en 3 catégories: les dealers ou Market Makers (par exemple SaxoBank), les ECN ou Non Dealing Desk (par exemple Dukascopy ou FXCM) et les MTF , “Multilateral Trading Facilities” ou Echanges (un seul actuellement, le London Multiple Asset Exchange).

Le sujet Dealing Desk vs ECN Non Dealing Desk a été débattu a plusieurs reprises, ici ou ailleurs. C’était aussi un des thèmes du Salon de l’AT de ce week end a Paris. Pour résumer, je déconseille fortement a tout trader automatique de travailler avec des dealers, brokers market makers, car la nature de votre trading n’est pas compatible avec celle de leur business et vos gains seront leurs pertes. Une telle situation ne peut perdurer pour le broker dealer qui prendra les mesures nécessaires, plus ou moins honnêtes, pour vous faire partir.

Avec l’arrivée d’un nouvel acteur MTF (type d’échange), une nouvelle question se pose et n’a pas encore été réellement traitée. Quelle est la différence entre un MTF et un ECN? Quel est l’intérêt de trader chez l’un ou l’autre.

Tout d’abord, il convient de préciser que le terme ECN, Electronic Communication Network, est un terme assez abstrait et général. Par ECN Non Dealing Desk, nous entendons ici des réseaux qui regroupent plusieurs acteurs du marché interbancaires: banques et autres ECNs. Quand le trader envoie un ordre chez un tel boker, celui ci est éventuellement fusionné avec d’autres ordres et potentiellement internalisé. Si 2 clients passent 2 ordres inverses au même moment, le broker peut éventuellement réaliser l’échange en interne entre ces deux clients. Dans le cas où notre ordre n’est pas internalisé, celui-ci sera communiqué aux membres de l’ECN, banques et autres ECNs.

Ces ECNs sont généralement “quote driven”. Cela signifie que les banques proposent leurs prix de manière régulière aux brokers. Le broker peut donc arbitrer entre les diverses propositions et envoyer notre ordre a la meilleur offre. La banque a alors le droit d’accepter ou pas cet ordre. C’est le fameux “last look”, dernier regard, du fournisseur de liquidité. Si l’ordre est refusé, le prix d’exécution doit être ajusté ou l’ordre doit être routé vers un autre fournisseur de liquidité. Une fois l’ordre exécuté, le broker ECN rajoute une commission chargée séparément ou place un upmark sur le spread final qui est communiqué au client. La deuxième solution étant moins transparente puisque le broker peut changer a son gré sa commission lors de slippage positif par exemple sans que ceci puisse être visible par le trader… Cf ce précédent qui a fait les grands titres il y a quelques mois.

Certains ECNs vont afficher un carnet d’ordre. Il est toutefois important de comprendre que ce carnet d’ordre est une synthèse de la liquidité proposée par les membres mais celle ci n’est ni centralisée chez le broker, ni garantie à cause du “last look”.

Les avantages immédiats de l’ECN sont donc la liquidité disponible et l’indépendance du broker dans l’exécution dans la mesure ou celui-ci est honnête. Les désavantages sont la lenteur relative d’exécution, les slippages associées à cause du last look et de l’aspect décentralisé de la liquidité disponible, et une transparence non totale.

Passons au MTF. Un MTF fonctionne sous les même règles qu’un échange dans l’exécution des ordres. Contrairement à l’ECN “quote driven”, le MTF est “order driven”. L’exécution des ordres est basée sur une prioritée stricte du temps et des prix. Les meilleurs offres seront exécutées en premier quel que soit l’auteur, la taille des ordres et la date de sa transmission. En cas de prix identique, le premier arrivé est le premier servi, quel que soit l’auteur et la taille des ordres.

Le “last look” n’existe pas. Les fournisseurs de liquidité, qu’ils soient professionnels ou de simple traders passant des ordres limites, n’ont pas la possibilité d’annuler un ordre s’il est tapé. Le carnet d’ordre du MTF est un instantanné de la liquidité et des prix disponibles sur l’échange. Ceux si sont centralisé et donc directement disponibles. L’échange se rémunère finalement via une commission rajoutée sur le trade.

L’intérêt du MTF est donc le même que celui du trader, à savoir proposer les spreads les plus faibles en mettant en compétition le plus de fournisseurs de liquidités possibles. Plus les volumes de l’échange augmentent, plus grand est le nombre fournisseurs de liquidité et plus importante est leur compétition, ce qui aboutit à des spreads de plus en plus faibles.

Les avantages du MTF sont donc l’indépendance du model par rapport à l’exécution avec une transparence totale, une exécution rapide idéale pour les traders automatiques et un slippage par conséquent limité. L’inconvénient potentiel est le fait que la liquidité disponible est celle affichée. Il n’y a pas de possibilité d’en rechercher ailleurs pour exécuter des gros blocs.

L’intérêt de l’informatique est bien de pouvoir réagir sur des informations avec une rapidité inaccessible à l’être humain. Le MTF est la seule solution qui permette au trader algorithmique d’obtenir une exécution très rapide avec une vue exacte et fiable sur ce qui est proposé, ce qui est la base d’une exécution habile.  Ceci explique pourquoi Trading Automatique recommande le LMAX Exchange pour le trading du Forex et des CFDs.

Bon trading à tous!

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Mars 2011 : Pour plus de transparence…

Il y a deux ans: Edito Mars 2010 : Le trading automatique est-il vraiment automatique?

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Edito Fevrier 2012 : Un optimisme asiatique

 

Nicolas Vitale

Dettes, taxes, régulation, entreprises qui coulent,… l’ambiance est clairement morose sur le vieux continent. Heureusement, en se tournant vers l’est, au loin, l’optimisme ambiant permet de remonter le moral.

Le géant chinois n’aime pas se faire dicter un code de conduite, au moins par principe. C’est une question de “face” ou d’honneur comme nous disons ici… si ce n’est que l’honneur a une bien plus grande importance dans la culture asiatique. Les années de disputes entre la Chine et les occidentaux à propos de la sous valuation du Yuan n’a donc logiquement pas aboutit à des miracles. Comme le disait Confucius: “une petite impatience nuit à des grands projets”. Mais les choses changent tout de même…

La régulation chinoise très forte à propos des échanges sur le Forex commence petit à petit à évoluer face à la perte de confiance dans le dollar et au développement éfreiné de son économie. Le marché des changes chinois évolue en conséquence depuis quelques années avec un taux moyen de 40% pour atteintre 14 trilliards de dollars en 2011 et le Yuan est prédestiné à devenir une devise majeur.

Face à cela, le Royaume Uni s’active avec Hong Kong pour faire de Londres la plaque tournante principale pour le trading du Yuan dans les années à venir, annonçant un développement économique futur important.

A cela s’ajoute que la chine possède de plus en plus d’investisseurs potentiels ayant d’importantes économies à placer. Près de 70% des échanges boursiers sont initiés par des particuliers! Associé à un développement de l’internet facilitant l’accès à des méthodes d’investissement à faible barrière d’entrée mais à forts potentiels de retours comme le Forex, la Chine possède un énorme potentiel de croissance pour les acteurs du domaine.

Mais le Forex n’est pas le seul concerné par le développement chinois. En 2011, le trading algorithmique n’a représenté que 0.6% des transactions boursières en Chine et les projections sont de 2.5% pour 2013 d’après une étude de l’entreprise “Celent”. En effet, les algorithmes utilisés aux Etats unis ou en Europe ne peuvent être directement utilisés en Chine pour diverses raisons. De localisation bien sûr mais aussi à cause des vitesses d’exécution et de réceptions des données différentes et des régulations en place qui différent de celles que nous connaissons. La chine se présente donc là aussi comme une future source de croissance importante pour le domaine du trading algorithmique.

Alpha Novae suit avec une particulière attention l’évolution de la situation puisque nous avons la chance de posséder une directrice chinoise. Vous pouvez d’ailleurs visiter notre boutique en mandarin si vous préférez… Je lui laisse donc la parole pour finir cet édito comme il se doit.

近几年来中国在各方面飞速发展。房地产行业蒸蒸日上。中国人正在逐渐的寻求在其他行业和国外进行投资。在自动贸易上,国家宏观调控仍然占着主导地位,但是香港具有着投资的重要发展枢纽任务。忽略中国未来的发展和市场将是一个严重的错误。

Bon trading!

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Fevrier 2011 : Etes vous un Spacebar Trader?

Il y a deux ans:  Edito Fevrier 2010 : Faites travailler votre ordinateur

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Edito Janvier 2012: Une année sous contrôle?

 

Nicolas Vitale

Cette année restera probablement dans les anales de l’histoire, pour le meilleur tout comme le pire. Printemps arabes, tsunami japonais et Fukushima, Ben Laden, Libye, crise de la dette et de l’euro, etc. Un élément de l’actualité en a chassé un autre dans un rythme effrayant.

L’incertitude envers le future n’a rarement était aussi élevée. Entre crise européenne, nouvelles régulations et taxes financières à venir (ou pas), bien malin est celui qui peut présager du future de notre activité. Une seule chose est certaine, la terre continue toujours de tourner et avec elle les “affaires”. Si le métier de trader évolue, il ne pourra jamais disparaitre… puisqu’il est au coeur des échanges humains. Mais essayez de faire comprendre ceci…

L’heure est également à celle du bilan pour Alpha Novae et Trading Automatique. Cette année fut très chargée puisqu’elle a vu l’arrivée de trois nouveaux sites: www.automatedtrading.eu la version anglophone de notre portail, notre boutique trilingue www.automatedtradingshop.com et notre site vitrine www.alphanovae.com.

Notre communauté s’est aussi développée “on line” sur le forum de trading automatique. Merci à tous les contributeurs pour le partage de votre passion! A noter que nous aurons l’occasion de nous rencontrer “off line” cette année via certains évènements dont nous vous parlerons bientôt.

Cette année a également été riche en nouveaux produits et services. En boutique, les outils EasyTrade, Duplicator, OCO Orders, Pegging Orders, etc, simplifient la vie des traders. Au niveau des services, nous avons ajouté du conseil pour le choix de la plateforme de trading, outil indispensable à tout trader en automatique, ainsi qu’une gamme à destination des professionnels avec par exemple le package Hedge Fund Start Up.Suite aux points faibles des plateformes de trading automatique actuelles, nous avons également démarré cette année le développement de notre propre solution de trading algorithmique AlphaTrader qui se connecte actuellement à LMAX et XTrader Pro. La version actuelle AlphaTrader 1.2 sera amméliorée cette année autant du point de vue de la connectivité que des fonctionalités de trading afin de rendre possible les algorithmes de nos clients les plus exigents.

Dans ce climat actuel dominé par l’incertitude, nous avons décidé de commencer l’année avec un nouveau service qui au contraire amène sécurité et contrôle aux traders algorithmiques: Alpha RainMaker. Alpha RainMaker a comme triple mission d’assurer la surveillance du fonctionnement des systèmes et de générer les alertes nécessaire, de sauvegarder l’environnement de trading régulièrement, et de gérer le redémarrage automatique de l’environnement de trading sur un serveur de redondance en cas de problème.

La mise en place d’une architecture de surveillance, d’alertes, de redondance et de failover tel Alpha RainMaker est d’ailleurs en passe de devenir une obligation réglementaire en europe suite aux recommandations de l’ESMA (European Securities and Markets Authority).

Autrefois réservée aux institutionnels ayant les moyens de gérer une telle complexité technologique, Alpha RainMaker apporte la tranquilité aux traders indépendants et aux petites et moyennes entreprises de trading: trading shops, CTA, hedge funds, money managers, etc.

N’hésitez pas à nous contacter pour voir comment Alpha RainMaker peut amméliorer la sécurité de votre trading et en diminuer les coûts (erreurs de trading, serveurs, down time, etc). Le lancement est prévu pour début 2012 et une version beta sera bientôt accessible.

Pour conclure, je souhaiterais tous vous remercier sincérement. Nos clients pour leur confiance et leur fidélité. Et les intervenants du forum pour leurs échanges qui font vivre notre communauté.

Je vous souhaite à tous une très bonne année 2012. Réussite dans votre trading et vos projets, sans oublier le bonheur et la santé.

Bon trading à tous !

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Janvier 2011 : Vers de nouveaux horizons

Il y a deux ans:  Edito Janvier 2010 : La qualité n’est jamais un accident

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Edito Décembre 2011: La vitesse, et c’est tout?

 

Nicolas Vitale

C’était un réveillon de Noel joyeux pour ces employés d’un hedge fund HFT (trading haute fréquence), puisque l’année avait été bonne et les bonus s’annonçaient par conséquent généreux.

C’était sans compter un mauvais tick dans un flux de données, un changement de code non communiqué, un bug ayant passé au travers des tests de validation et deux protections de sécurité désactivées ce soir-là par erreur. Pris indépendamment, chacun de ces problèmes aurait dû être bénin. Mais parce qu’ils arrivèrent ensemble et que la plupart du personnel célébrait Noel au lieu d’assurer la surveillance, le système inonda le marché de centaines de milliers d’ordres incorrects en quelques secondes. Suffisamment furent exécutés et le Père Noel put ainsi redistribuer un demi million de dollars venant de nos traders malchanceux à d’autres qui se rappelleront aussi longtemps de ce cadeau de Noel non attendu.

Presque toutes les entreprises exerçant dans ce domaine ont une histoire de ce type à raconter. Et pourtant… La majorité des problèmes pourrait être évitée si une infrastructure adaptée était mise au point avec la même importance que celle accordée aux éléments cœurs des systèmes de trading. Toute infrastructure de trading algorithmique devrait répondre aux besoins de surveillance, sauvegarde et redondance du système.

Ces besoins sont d’ailleurs en passe de devenir règlementaires puisque l’ESMA (European Securities and Markets Authority) a déjà publié un brouillon de ses directives dont la version finale est attendue pour fin 2011 ou début 2012. Ces directives visent à réguler les acteurs au sens large du trading algorithme pour s’assurer ceux-ci opèrent en respectant des critères minimum au niveau technologique, de processus et organisationnels. Uniquement des recommandations pour le moment, ces directives pourront probablement devenir obligatoires avec l’arrivée prochaine de MiFID II.

L’ESMA recommande par exemple une présence humaine compétente pour exploiter des systèmes de trading. La mise en place de vérifications élémentaires avant d’envoyer les ordres sur le marché ainsi que après leur exécution. Le maintien d’un infrastructure de redondance et l’existence d’un processus de fail over pour pouvoir assurer la continuité de l’activité en cas de problème majeur sur l’infrastructure principale. L’existence de procédure de tests et de validations avant de déployer un système dans un environnement de production. Etc.

Comme tout papier officiel la liste est longue et compliquée. Mais sans trop rentrer dans les détails, tout trader algorithmique sérieux devrait dès à présent pouvoir réponde à ces questions élémentaires:

– Quelle est la procédure mise en place pour tester et valider mes nouvelles stratégies avant de les déployer sur compte réel?

– Existe-t-il un système de surveillance qui puisse m’avertir en cas de problème dans l’exécution de mes stratégies: connexion, crash, excès d’ordres, etc. Un système qui puisse marcher si votre serveur de trading ne réponde plus du tout.

– En cas de problème majeur sur le serveur de trading principal, existe-t-il un processus de failover qui permette de reprendre le trading de manière normale dans les plus brefs délais.

– Un support humain est-il présent pour gérer les imprévus?

Il est facile de faire la liste des prérequis mais bien plus difficile de la mettre en place au vue de la technologie et des compétences nécessaires, bien loin de celles que possèdent généralement les traders plus concentrés sur le cœur de leur business. Et pourtant, le marché et la loi de Murphy viendront vite rappeler leur importance. A quoi bon avoir un money management et un risk management parfait s’il ne prend pas en compte les aléas techniques?

Alpha Novae s’active donc pour proposer début 2012, en association de nos offres de consulting, des solutions clés en main permettant de répondre aux problématiques de surveillance et redondance pour sécuriser votre business… tout en en vous laissant le temps de vous consacrer à votre alpha. Des offres de démos seront proposés aux premiers intéressés prochainement, n’hésitez donc pas à nous contacter.

Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’année… bien meilleures que celles de nos imprudents amis.

Bon trading à tous !

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Décembre 2010 : BlackBox Leaks ou comment transformer une grenouille en princesse?

Il y a deux ans:  Edito Décembre 2009 : Ne tradez pas en aveugle sur les marchés

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Edito Novembre 2011: Indignez-vous!

 

Nicolas Vitale

Détrompez-vous, le but de cet édito n’est pas de lancer après Occupy Wall Street et Occupy LSE, le nouvel Occupy Trading Automatique. Non, j’ai bien peur que nous nous trouvions déjà du mauvais côté de la barrière…

Mais ceci ne devrait pas nous empêcher de nous indigner face à certaines pratiques plus ou moins acceptées dans le domaine du trading pour particuliers. Non, les brokers dealers ne sont pas une fatalité. Non, l’opacité sur les CFDs ou le Forex n’est pas une règle en soi.

Le Forex tout comme les CFDs sont des produits “OTC”, négociés de gré à gré. Ceci signifie de manière savante que la transaction est négociée directement entre les deux parties sans passer par un échange neutre où les fournisseurs et les preneurs de liquidité sont en concurrence. Ou en quelques mots que votre intermédiaire peut proposer les prix qu’il souhaite et qui l’arrangent. Libre à vous de les refuser… Un marché OTC est donc bénéfique à tout le monde seulement si les deux parties sont correctement informées pour que l’une n’abuse pas de son savoir supplémentaire sur l’autre. Il est d’ailleurs reconnu qu’un broker dealer, prenant la contrepartie des ordres de ses clients, réussit d’autant mieux qu’il reste mieux informé que ses clients. Le conflit d’intérêt est évident…

Un modèle vient toutefois assainir le marché OTC. C’est celui du MTF, Multilateral Trading Facility, qui, autrefois réservé aux institutionnels, ouvre désormais ses portes aux traders particuliers via LMAX, le London Multiple Asset Exchange. Un MTF fonctionne comme un échange, avec un carnet d’ordres visible (5 niveaux pour LMAX) et la possibilité pour tout intervenant d’apporter de la liquidité via des ordres limites visibles dans le carnet, ou d’en prendre via des ordres au marché. Comme un échange Actions ou Futures, le MTF a des membres qui ont l’obligation de coter : à l’heure de l’édito, pour LMAX c’est Goldman Sachs, JP Morgan et Optiver, mais la liste peut s’allonger si d’autres volontaires se présentent. Les transactions sont ensuites compensées via une chambre de compensation institutionnelle (clearing house) : LCH Clearnet. De fait, on ne trade pas des CFDs sur LMAX, mais des ccCFDs: Centraly Cleared Contract For Difference.

(Cliquez pour aggrandir)

Mais le fait que les instruments soient compensés centralement comme c’est le cas avec les produits listés ne doit pas éclipser une autre avancée majeure. En prenant le parti de la technologie, indispensable lorsque l’on bâtit un échange sérieux, LMAX propose un environnement de trading à faible latence où les vitesses d’exécution se mesurent désormais en millisecondes. Certes, ces vitesses ne sont pas vraiment importantes en soi pour la plupart des traders particuliers. Mais elles sont indispensables aux traders professionnels, en particulier les arbitrageurs. Et ceux-ci sont les garants de l’obtention de prix cohérents…

En effet, comme nous l’avons vu, les CFDs étant des produits OTC, leurs émetteurs peuvent les coter comme bon leur semble… Mais ceci n’est pas tout à fait vrai. Car dans un environnement transparent et équitable, les traders peuvent arbitrer les irrégularités entre les CFDs et leurs sous-jacents, Futures ou Actions. Les irrégularités sont donc limitées par la possibilité et la rapidité d’exécution chez l’émetteur des CFDs.
Certains petits malins ont probablement essayé d’arbitrer un broker dealer MT4 avec un autre broker ECN (schéma broker dealer vs ECN)… Ceci est malheureusement impossible dans la pratique car le broker dealer repère les arbitrageurs et ralentit leurs ordres (freeze, requotes) ou ferme directement leur compte… On ne peut pas trop leur en vouloir, puisque les arbitrageurs tapent dans les propres réserves du broker… Rappelez vous, un broker dealer ne réussit que tant qu’il reste mieux informé que ses clients car il prend la contrepartie des ordres !

Mais dans un environnement MTF à faible latence, les ordres sont exécutés en quelques millisecondes et le broker n’a aucun intérêt à ralentir les arbitrageurs puisqu’il ne prend pas contrepartie des ordres et que ceux-ci paient une commission fixe par trade. Les fournisseurs de liquidité ont donc l’obligation de coter le plus proche possible des sous-jacents pour éviter de se faire arbitrer. Certes, ils ont toujours la possibilité de coter comme bon leur semble, tout comme vous d’ailleurs, mais vous avez également l’opportunité de leur faire regretter tout écart…

Dans ce sens, le modele bâti par LMAX est une réelle avancée dans le trading pour particuliers et participe à l’assainissement du marché OTC du Forex et des CFDs.

Rien n’étant parfait dans ce bas monde, le MTF n’est pas non plus exempt de défauts. Son talon d’Achille est la liquidité. Contrairement à un échange, les fournisseurs de liquidité et les traders sont moins nombreux. Un trader ayant un fort capital continuera donc probablement à privilégier le sous-jacent Future tradé sur son échange officiel. Mais l’absence de “flux toxiques” sur les MTFs orientés particuliers peut toutefois les rendre attrayants, au moins pour diversifier l’exécution de ses ordres.

Concernant le trading automatique, notez que LMAX permet aux développeurs d’utiliser gratuitement leur API Java ou C#. Les traders intéressés par une exécution rapide pourront quant à eux se tourner vers AlphaTrader ou plus classiquement MultiCharts via une offre gratuite.

Bon trading à tous !

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Novembre 2010 : L’edge technologique

Il y a deux ans:  Edito Novembre 2009 : Humains avant tout

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Edito Octobre 2011: Connectez votre Hedge Fund

 

Nicolas Vitale

Créer son hedge fund, ou plus généralement sa structure permettant de trader professionnellement, est un rêve que partagent beaucoup de traders… Pour parvenir à un tel objectif, la route est cependant bien longue.

Nous faisons abstraction ici de la nécessité de posséder une ou des stratégies permettant de superformer le marché. Cela va de soit. Monter son hedge fund demande également un travail administratif et juridique iimportant. Certaines sociétés de conseil en ont fait leur spécialité.

Nos clients ont généralement une ou des stratégies déjà définies. Que ce soit des stratégies tradées auparavant manuellement, ou des prototypes déjà backtestés, ou bien déjà en production sur un petit compte. Le passage dans le monde professionnel, ou institutionnel, reste toutefois bien souvent flou sur les normes technologiques à mettre en place. On ne gére pas en effet des millions appartenant à plusieurs clients comme on s’amuse sur un compte de quelques milliers de dollars. Il ne faut pas oublier que bien que la technologie ne soit pas une fin en soi, elle est la première base de légitimité pour un fonds de trading algorithmique. Comme il se dit, l’habit ne fait pas le moine… mais il y contribue. Feriez-vous confiance à un commercial vous montrant des equity plus belles les unes que les autres et vous présentant sa salle de marché high tech composée de ZX80

A la différence du trading manuel, la technologie à mettre en oeuvre n’est pas seulement le petit “plus”, la cerise sur le gâteau. Ici, on n’assemble pas le plus d’écrans possible dans son bureau juste pour impressionner le voisin… Dans cette activité, l’informatique est le coeur du système. C’est lui qui prendra la décision d’investissement, ouvrira vos positions et les fermera. C’est lui qui doit acheminer votre ordre sur le marché. Non, ce n’est pas votre broker et son réseau d’amis. C’est votre serveur et sa connectivité aux marchés. Bref, votre système informatique doit être votre homme de confiance. Celui qui ne doit pas vous laisser tomber au pire moment… Et comme vous savez que l’on ne peut faire confiance à personne d’autre qu’à soi-même en cas de problème, votre système devra être redondant.

Nous décomposons donc généralement le travail avec nos clients en plusieurs étapes. La première, dont tout le monde sans exception se soucie, est le choix de la plateforme de travail. On y retrouve la problématique éternelle du “Construire vs Acheter”. Certaines équipes possédant des développeurs ont intérêt à construire en partie leur propre architecture. D’autres sont exclusivement composées de traders et souhaitent plutôt posséder des outils qui leur permettent d’être actif sur le marché le plus rapidement possible. Enfin, certaines solutions comme AlphaTrader sont hybrides et permettent de profiter d’une base existante tout en faisant rapidement développer les fonctionnalités manquantes.

Associées à la problématique de la plateforme se trouvent généralement celles de la connectivité et des données. Il faut bien séparer ici les data temps réel, les données historiques utiles pour les backtests et la connectivité broker permettant d’exécuter ses ordres. Ces trois éléments ne sont que rarement disponibles chez un même fournisseur, bien que certains fassent exception avec des offres complètes comme par exemple CQG qui offre historiques, market data et order routing, tandis que Trading Technologies  pour sa part ne propose que les market data et l’order routing. Il se trouve de tout, à tous les prix, et il devient vite difficile de faire un choix réfléchi au regard de son trading.

Une autre source de réflexion est la mise en place de l’environnement de production. Celui-ci doit être sécurisé, bien sûr. C’est généralement le point numéro un que tout trader a en tête, du complet débutant au vieux routard. Une vrai paranoïa dans le milieu… Pour ma part, je préfèrerais mettre l’accent avant toute chose sur la fiabilité et la redondance de la solution. Avant de se protéger d’attaques extérieures, il convient d’éviter l’auto-sabotage dû à un manque de précautions. Mise en place de gardes-fous et de fusibles, de solutions de rechange, de procédures d’urgence, etc. Rien, ou soyons modeste, le moins possible, ne doit être laissé au hasard. Que faire si votre connexion tombe en panne? On branche un deuxième accès. Que faire si tout le secteur est sans connexion Internet? On téléphone au desk de son broker. Que faire si le problème vient du broker et qu’il ne peut répondre à tous ses clients en même temps? On hedge sa position via un broker de sécurité. Que faire si l’échange ne répond plus? On hedge sa position sur un produit corrélé tradé sur un autre échange…

Après avoir mis au point une stratégie, il ne faut pas oublier la tactique d’exécution. Les mots ont ici une importance. Certes, c’est la stratégie qui donne les directions globales, mais c’est la tactique qui la met en oeuvre, dans la pratique, sur les champs de bataille que sont les échanges. Les nouveaux gérants de hedge fund doivent se mettre à gérer des positions de taille bien plus importante que celles dont ils ont l’habitude. Se rajoute donc une problématique qui leur est souvent inconnue : gérer l’impact de leurs ordres sur le marché et le risque de signalement associé. Les algorithmes d’exécution sont généralement passionnants. Fortement empiriques, ils ont pour objectif d’exécuter le mieux possible les block trades en combinant ordres passifs et actifs en fonction des facteurs d’urgence ou de prix convenus… tout en évitant les prédateurs qui sévissent sur les marchés.

C’est donc toujours avec plaisir que nous travaillons avec nos clients au lancement de leur hedge fund.

Au niveau de notre actualité, ce début d’année a été très chargé. La grande nouveauté reste AlphaTrader qui poursuit petit à petit son développement au gré des demandes que nous recevons et du temps disponible qu’il nous reste. Une version permettant de se connecter à X_Trader Pro est en cours de réalisation pour permettre aux traders professionnels sur Futures de mettre en place leurs stratégies dans un environnement low latency optimal.

A noter également que nous sommes invités par LeoMarkets pour réaliser une formation lundi 21 novembre à Paris intitulée : Initiation au Trading Automatique. Une réservation via Trading Automatique vous donnera droit à une réduction de 100 euros.

Bon trading à tous.

Nicolas Vitale
Trading Automatique et Automated Trading
Directeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Octobre 2010: Que la chasse commence!

Il y a deux ans : Edito Octobre 2009 : Tout est une histoire d’alphabilité

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.

Edito Septembre 2011: La rentrée de Trading Automatique

 

Alexandre Navet
Analyste et developpeur

Les vacances d’été s’achèvent mais le repos viendra plus tard pour l’équipe Alpha Novæ… Souffrant de la chaleur accablante, codant même durant les émeutes londoniennes, nous sommes heureux en cette rentrée de vous faire part d’un bref résumé de toutes les activités que nous avons effectuées avec plaisir durant ce «summer time ». Des nouveautés ? Oui ! Des projets ? A ne plus en voir la fin ! Si l’expression populaire explicite « le sommeil porte conseil », il est extrêmement difficile de l’appliquer lorsque nos boites mail grésillent de nouvelles demandes, lorsque des idées de nouveaux produits germent et lorsque des discussions de haut niveau  s’engagent sur le forum ! Loin de nous plaindre, nous vous remercions de pouvoir satisfaire notre passion !

Les nouveautés sur le site sont nombreuses ; tout d’abord, l’été fut propice à la création de vidéos explicatives. Vous pouvez maintenant regarder des tutoriaux vidéo sur des points très demandés par les traders : une vidéo pour savoir comment installer proprement un EA sur la plateforme MT4 et une autre concerne une introduction a une plateforme de plus en plus en vue Ninja Trader.

Notre service de programmation a mis au point un certain nombre de produits qui révolutionnent le  Trading sur MT4-5. En effet, EasyTrade et OCO Order ont vu le jour il y a à peine un mois et les commandes affluent à une vitesse grand V, preuve de l’utilité de ces produits pour les traders discrétionnaires !

EasyTrade permet de prendre des ordres sur MT4 ou 5 en ce en un clic, le tout directement sur le graphique ; plus besoin de passer par le terminal peu intuitif, tout se passe sur le chart (ouverture des ordres, placement des StopLoss et TakeProfit grâce à des lignes modifiables facilement). A l’instar de ces propriétés, EasyTrade intègre aussi la possibilité de pouvoir trader facilement des canaux de tendance. Pour plus d’information, rendez-vous sur notre boutique : EasyTrade MT4 et EasyTrade MT5.

OCO Orders lui part d’une constatation très simple : beaucoup de traders aiment trader les news. Il n’en fallait pas plus à notre service pour créer un EA permettant de positionner des ordres « One-Cancels-the-Order » (l’un annule l’autre) à l’aide de boutons intégrés sur le graphique. Le set up des niveaux des ordres et des StopLoss, TakeProfit est lui aussi directement fait sur le chart. Venez découvrir au redécouvrir cela ici : OCO Orders MT5, OCO Orders MT4 et OCO Orders MultiCharts.

D’abord développé pour MT4, ces produits ont été adaptés avec succès pour MT5 et l’aventure  ne s’arrête pas là ! En effet, des versions pour MultiCharts et d’autres plateformes sont en cours d’élaboration !

Des nouveaux produits mais aussi de nouveaux services ! Avec une équipe grandissante, Trading Automatique développe son activité consulting. Ainsi un nouveau service et une amélioration d’un ancien ont été une priorité durant cet été. Je vous laisse découvrir le résultat dans notre boutique : Backtest et Consulting plateforme. A noter aussi que les demandes de R&D prennent de plus en plus d’ampleur dans notre emploie du temps, preuve de la professionnalisation grandissante des particuliers dans leur recherche de stratégies. Mettre au service des autres l’expérience que nous avons apprise au fil des années est un véritable plaisir. Nous intervenons donc de la naissance de l’idée à la mise en place en production de celle-ci dans un environnement fiable et performant.

L’ambition est belle mais la réalisation de celle-ci procure toujours plus de plaisir. Pour ce faire, la structure de l’entreprise Alpha Novæ a elle aussi beaucoup évoluée. Installé depuis début juillet dans ses nouveaux bureaux londoniens, le professionnalisme – déjà bien ancré dans la culture novaeenne -passe à une vitesse supérieure ! Le traitement des supports éventuels se fait maintenant directement sur un site dédié (le tutoriel vidéo). La procédure pour le traitement des demandes a été optimisée pour améliorer la rapidité et les tests post-codages non plus rien à envier à ceux des plus grandes entreprises de programmation. Tout cela dans un but unique : faire de la qualité le moteur de l’entreprise ! Cette nouvelle structure nous a permis aussi de pouvoir conquérir de nouveaux marchés : nous travaillons sur notre plateforme propriétaire qui est désormais en phase de tests et se connecte sur le premier échange Forex et CFDs accessible aux particuliers, LMAX , et de plus en plus d’Hedge Funds recherchent notre aide pour mettre en place leur infrastructure et les particuliers ne sont pas en reste car ils profitent de cette nouvelle structure sans pour autant sentir une différence dans leur portefeuille!

Le temps des feuilles mortes et des flocons arrivent à grand pas ! Le soleil pourra manquer à certains et les pistes de ski feront la joie de beaucoup mais une chose est sûre : les marchés sont ouverts toute l’année et ce pour notre plus grand plaisir : assouvir notre passion pour le trading,

Bons Trades,

Alexandre Navet
Trading Automatique et Automated Trading
Analyste et developpeur de Alpha Novae

Il y a un an : Edito Septembre 2010 : Mettez de la profondeur dans votre exécution

Retrouvez tous les Editos de Trading Automatique ici.