Classe action contre FXCM

L'actualité du trading automatique et discussions générales le concernant.
Avatar de l’utilisateur
FullPips
Messages : 3478
Inscription : sam. mai 08, 2010 12:54 pm
Localisation : Lausanne
Contact :

Messagepar FullPips » mar. févr. 15, 2011 10:33 am

En surfant un peu sur différents sites et forums, et en faisant soigneusement la part des choses avec un regard critique, il est possible d'établir une synthèse crédible des avis d'utilisateurs. Et ces derniers temps, FXCM ne sont pas vraiment à la fête...

Dans le monde de la finance, la taille de l'entreprise ne présage en rien sur son étique et son honnêteté !! Surtout aux USA !
Image

Avatar de l’utilisateur
nvitale
Messages : 6614
Inscription : ven. avr. 10, 2009 3:30 pm
Localisation : London
Contact :

Messagepar nvitale » mar. févr. 15, 2011 1:15 pm

Dans le monde de la finance, la taille de l'entreprise ne présage en rien sur son étique et son honnêteté !!



C'a c'est sur, sinon je serais deja sur le NASDAQ ;-)

Avatar de l’utilisateur
nvitale
Messages : 6614
Inscription : ven. avr. 10, 2009 3:30 pm
Localisation : London
Contact :

Messagepar nvitale » mer. févr. 16, 2011 6:28 pm

Un passage interessant : http://www.mataf.net/forums/no-Dealing-Desk-De-Fxcm-t9942.html&s=64a3cce2f37477afa27c08643cf3a244#entry44346

vraicambiste a écrit:

A force de lire toute sorte de chose sur le marché des changes et son fonctionnement, voila quelques explications sur le 'No dealing desk' de FXCM qui est un pur argument marketing.

Savez vous par exemple ou vont les ordres des clients de FXCM ? Pensez vous vraiment qu'il y a un grand marché interbancaire du Forex où il serait possible de glisser une grande quantité de petits ordres... alors que les tailles minimums sont généralement de 1 à 5 Millions. La réponse est non... en fait FXCM n'arrivait plus à gérer le risque de ses books et a décidé de l'externaliser en signant des accords avec 3 banques leurs garantissant que ce sera des clients particuliers qui viendront trader sur la plateforme et non des flux nocifs. Ces 3 banques se partagent alors le market making et garantissent quels vont fournir des prix compétitifs à FXCM. Le 'No dealing desk' cela veut juste dire que ce n'est pas votre broker qui fait le market making mais que cela est externalisé.
Le fait d'externaliser le market making peut sembler être une démarche saine mais le problème est que cette fois ci, c'est certain, les market maker qui sont derrières les prix envoyés sur la plateforme n'ont pas le meme interet que le client du broker. Les market maker n'ont alors qu'un seul objectif, gagner de l'argent sur les opérations des clients du broker. Ce qui aurait pu semblé être un avantage se révèle alors en fait comme un handicap pour le client.

Le débat est ouvert... rolleyes.gif



FXCM a écrit:


Bonjour à tous,

Analyste chez FXCM je me permets tout de même d'apporter quelques explications suite au message ci-dessus.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter par MP ou par mail ncheron@fxcm.fr.

Le marché Interbancaire n’existe pas en temps que tel (comme existe le Nasdaq ou NYSE etc..) étant donné que le FX est un marché OTC. Cependant le terme “marché interbancaire” se refère aux prix et profondeurs de marché des markets Makers et acteurs principaux tels que les banques, Hedge fund, institutions financiers etc... Ceci donne une référence de prix qui permet de juger l’adequation des prix offerts par votre courtier avec les flux et prix du moment.

Les flux/prix du marché interbancaire se composent tout simplement des flux et échanges de liquidités à des prix spécifiques échangés tous les jours entre les banques et institutions financières. Aujourd’hui un trader en salle de marché souhaitant placer une transaction fera appel à plusieurs banques par téléphone, demandera les prix et liquidités disponibles et placera son ordre avec la banque lui proposant le meilleur prix et/ou la liquidité la plus profonde. Les courtiers ECN ou No dealing Desk ont automatisé ce processus via leur plateforme electronique pour démocratiser le Forex et offrir un accès plus transparent, sans conflit d’interêts et plus competitif que chez un seul fournisseur de prix (un market maker ou teneur de marché).

Il est vrai que la taille minimale des tickets tradés via les banques est généralement de l’ordre de 1 Million d'euros. Cependant au vu des 250,000 trades exécutes tous les jours et plus de 500 Milliards de volume mensuel, FXCM a réussi a negocié avec les banques partenaires des tickets envoyés electroniquement de taille minimum de 10,000. (FXCM a d’ailleurs récemment réussi à negocier les lots de 1k, devenant un des seuls courtier au monde à proposer l’execution des ordres en No-Dealing Desk sur des lots micros).

Il reste vrai que ces banques sont des markets makers et donc par conséquent elles pourraient en effet avoir un intérêt contraire au client. Cependant le systeme mis en place par FXCM permet d’empecher cela:
1 - Les ordres clients sont envoyés de manière anonyme à la banque proposant le meilleur prix. Cette derniere n’a aucune visibilite ni sur les stops ni sur les limites , étant donné que ces derniers restent sur les serveurs de FXCM et sont envoyés aux banques comme “ordre au marché”. Aucune possibilité donc de jouer sur les emplacements des stops.
2 – FXCM travaille avec plus de 12 banques et non pas 3 banques. En d’autres mots un trader peut rentrer a l’achat sur le prix de la banque X, et sortir de sa pause sur la banque Y. Il n’y a donc aucune possibilité pour les banques (Market Makers) d’exploiter la pause des clients étant donne que la banque ne sait même pas si l’ordre envoyé est un ordre pour entrer sur une pause ou pour en sortir.
3 – Il en découle que le scalping est tout a fait autorisé, étant donné que le client entre en pause sur une banque puis sort chez une autre. Ce qui n’est pas le cas chez un market maker étant donne que le client entre et sort de sa pause sur le desk du courtier pour qui la gestion de l’exposition devient un casse tête.
4 – Aucune restriction sur les stops, vous pouvez placer vos stops même a l’interieur du spread, ou a 1 pip de votre point d’entrée (pas possible chez un market maker pour des raisons de gestion de risque interne).
5 – spreads plus competitifs: Il suffit de se poser la question, pour avoir le meilleur prix sur le marché, vaut-il mieux mettre en concurrence une douzaine de banques ou opérer chez un seul fournisseur de prix?
6 – spreads plus transparent: les campagnes marketings récentes poussent à la guerre des spreads. Cependant il est important de comprendre que le spread ne reflète pas le seul critère pour engendrer un maximum de gains. En effet comparez les spreads entre deux courtiers No-dealing Desk est logique et le courtier qui mettra en rude competition les banques obtiendra le meilleur spread. Cependant comparez les spreads d’un courtier NDD avec un market maker n'a pas beaucoup de sens étant donné que le dernier fixe ses prix. Exemple, si le prix résultant de la competition des 12 banques affiche achat a 10 et vente a 7 soit 3 pip de spreads, il est tout a fait possible pour un courtier market maker de coter a l’achat 11 et a la vente 9 au même moment, soit un spread de 2 points et ce lorsque le marché est en tendance haussiere. (Cela sera l’inverse en tendance baissiere). Dans ce cas si le client cherche à se placer dans la direction de la tendance, vaut-il mieux acheter a 10 ou 11? La réponse semble évidente. Dans le cas contraire, si le client va à contre tendance, et ainsi le market maker pourra ne pas se couvrir sur la position du client et encaissera potentiellement les pertes du clients (qui pour le courtier sont des gains). Les traders professionnels se focalisent rarement sur les spreads mais plutot sur les meilleurs prix disponibles, c’est a dire: “Je cherche à acheter, je veux donc le prix d’achat le plus bas possible, si je cherche à vendre, je veux donc le prix de vente le plus élevé possible” . Seule cette logique pourra maximiser les gains sur un trade. Suivant cette logique, vaut-il mieux traiter avec 12 banques mises en competition ou un seul fournisseur de prix?
7 – Certains courtier Market maker font très bien leur travail. A vous de choisir votre courtier. Voici quelques criteres qui vous permettrons de distinguer un courtier market maker d’un courtier No-Dealing-Desk
a) Spreads fixes = market maker (les spreads doivent variés en temps réels en fonction de la liquidité disponible sur le marché et donc de l’heure a laquelle vous tradez.)
cool.gif Restrictions sur les stops ( impossible de placer un stop a moins de x pips du point d’entrée) = Market Maker.

J'espère avoir été compréhensible, encore une fois si vous avez des questions n'hésitez pas.

Nicolas Chéron
Analyste DailyFX - Société FXCM


Avatar de l’utilisateur
Lliane
Messages : 87
Inscription : sam. nov. 14, 2009 3:17 am
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Lliane » jeu. févr. 17, 2011 10:52 am

Lliane / Global Alpha - StatVolArb / Natixis Equity

Avatar de l’utilisateur
nvitale
Messages : 6614
Inscription : ven. avr. 10, 2009 3:30 pm
Localisation : London
Contact :

Messagepar nvitale » jeu. févr. 17, 2011 6:52 pm

Des clarifications tres interessantes de FXCM, je n'ai pas a ma connaissance d'autres brokers retails qui les ont faites :

FXCM a écrit:

Bonsoir à tous, je vais essayer de répondre à chacun, excusez moi pour avoir mis No dealing desk = ECN je vais clarifier les choses.

Quelle est la différence entre "No Dealing Desk" et "ECN"?

No Dealing Desk et ECN sont deux modeles d execution d ordres qui se differencient par leur fournisseurs de liquidites. Un courtier No Dealing Desk met a disposition des clients les meilleurs prix des differentes banques partenaires sur lesquels vous pouvez traiter.
Un courtier ECN vous fourni aussi les prix de leur banques partenaires mais aussi vous donne acces qu carnet d ordre de ses clients sur lesquels vous pouvez traiter.
A noter que les ECN ont generalement moins de banques partenaires qu’un No Dealing Desk, mais presentent tout de meme l’avantage de pouvoir traiter sur les prix de ses clients. Pour qu'un ECN soit reellement efficace et presente de reels avantages il faut que celui ci ai un nombre de clients actifs important (les clients dans ce scenario sont dc aussi source de liquidite). Choisissez donc les courtiers ECN les plus gros. Les deux modeles s’equivalent plus ou moins. A vous tester le courtier qui vous convient le mieux.

Comment un broker No dealing desk se rémunère-t-il?

Nous recevons les spreads de la competition des banques sur lequel nous rajoutons 2 pips. A chaque fois que vous placez une transaction nous recuperons ces 2 pips et envoyons l ordre a la banque qui execute votre transaction.
Pour resume nous nous remunerons principalement par les spreads, en d autres mots plus vous traitez, plus nous generons de revenus. De notre experience les traders les plus profitables sont ceux qui traiterons le plus souvent et le plus longtemps et sont donc nos clients ideals. Prenez donc le temps de vous former et d etablir une strategie qui vous permet d etre profitable avant d investir en reel. C’ est d ailleurs pour cela que nous n’autorisons plus des ouverture de comptes a 300 euros, car chacun d entre nous sais tres bien que si peu de capital implique l utilisation d un effet de levier trop important et donc une probabilite de gains sur le long terme trop faible.

Uniquement sur le spread?
Comme tout courtier nous nous remunerons aussi sur le rollover sur lequel nous ajoutons une marge. Cf plateforme de trading pour plus de details sur les rollovers.

Réponse concernant la liquidité maximale offerte sur une passation d'ordre :

Passer en “1 click”, je suppose que vous faites reference au nombre de ticket. Votre question est donc de connaitre la taille maximale passée en un seul ticket (sans que la position soit divisee en plusieurs ordres).
Dans ce cas, vous avez raison, cela depend de l heure a laquelle vous tradez mais aussi de la paire de devise traitee car par exemple la liquitee disponible sur l’EUR/USD est bien plus importante que sur des paire exotiques.
Generalement sur l EUR/USD vous pouvez placer un ticket de 1 a 5 millions sans trop craindre la division de l ordre.
Cependant enore une fois il est important de comprendre d ou vient cette division lorsqu’elle a lieu.
Ex: vous placez un ordre de 5 millions a 1.32001, derriere ce prix, seul 1 million est disponible, juste après, à 1.32002, 2 millions sont disponibles età 1.3201, 3 millions sont disponibles. Enfin a 1.3202, 7 millions de disponibles.
Notre systeme est concu pour aller vous chercher le meilleur prix disponible sur le marche, par consequent votre ordre est alors divise en 3 tickets executes respectivement a 1.32001, 1.32002 et 1.3201.

Remarque: nous aurions pu vous executer l ordre en un seul ticket a 1.3202 (7millions de disponibles) mais votre prix d execution aurait ete moins bon que celui fait par notre systeme.

Plusieurs fonctionalites sur notre plateforme permettent de controler ces divisions de trades en utilisant par exemple l’option “fourchette d’execution” lorsque vous placez votre trade. Pour mieux gerer un ticket divise en plusieurs ordres, vous pouvez utiliser aussi la fenetre “resume” qui vous montrera vos differents orders sous un seul ticket avec le prix moyen pondere de la position.
Encore un fois, notre métier est de vous trouver le meilleur prix disponible sur le marche aupres de nos banques partenaires.

J'espère avoir été clair concernant ces explications, je constate que nombreux d'entre vous se posent des questions, n'hésitez pas à appeler notre bureau français pour d'autres demandes. Il est toutefois bon de mettre les choses par écrites sur un forum car certaines informations sont erronées. Excusez le manque d'aspostrophes ou d'accents.

Bonne soirée et bons trades.

Cordialement,


ruben
Messages : 2
Inscription : mar. mars 08, 2011 7:41 pm

Messagepar ruben » mar. mars 08, 2011 3:24 pm

Bonjour Fullpips,

Je vous donne pleinement raison. Je suis déçu de certains sites de Forex qui donnent toute crédibilité à FXCM après avoir publié sur leur propre site le lien concernant la Class action contre FXCM. J'ai eu une très mauvaise expérience avec FXCM.
En effet j'ai opéré avec fxcm pendant un an, je n'étais peut être pas un gros client mais je faisais tout de même dans certaines journées jusqu'à 20 millions en volume. J'ai toujours eu deux voir trois courtiers en ligne. Les ralentissements et les déconnexions ne se produisaient que chez FXCM et non pas chez les autres brokers, mais la réponse de fxcm était que c'était ma propre connexion!!
Les personnes qui vont ouvrir un compte chez FXCM suite à leur formidable campagne publicitaire de "No Dealing Desk" ( c'est pourquoi j'ai ouvert un compte chez eux) auront très certainement les mêmes ennuis que j'ai eus, c'est à dire des déconnexions sur la plate-forme qui les obligeront de garder une position ouverte sans avoir la possibilité de la fermer avec la 'hot-line, ralentissements importants sur la plate-forme et des faux messages d'erreur qui les empêcheront de clôturer leurs positions avec un profit. Je vous passe de nombreux détails et pratiques que je trouve absolument scandaleuses. J'ai juste perdu tout mon argent avec eux et j'espère vraiment que ce procès va mettre au jour leurs sombres et honteuses pratiques.
Ils ne sont certainement pas les seuls, espérons que cette action permettra d'assainir la profession et d'y retrouver plus d’éthique et d’honnêteté.
Bonne continuation

Avatar de l’utilisateur
nvitale
Messages : 6614
Inscription : ven. avr. 10, 2009 3:30 pm
Localisation : London
Contact :

Messagepar nvitale » mar. mars 08, 2011 4:00 pm

Le forex retail va souffirir prochainement. De nouveaux business models voient le jour.

Avatar de l’utilisateur
Jidé
Messages : 652
Inscription : ven. avr. 23, 2010 3:06 am

Messagepar Jidé » mer. mars 09, 2011 12:44 am

nvitale a écrit:

Le forex retail va souffirir prochainement. De nouveaux business models voient le jour.


Tu peux détailler les raisons des problèmes à venir ?
De nouvelles règlementations ? Un marché trop étoit pour le nombre d'acteurs ?

Et les nouveaux business models ? Des brokers gratuits, qui se rémunèrent sur les abonnements aux signaux ? Ca serait bien :-)

Avatar de l’utilisateur
nvitale
Messages : 6614
Inscription : ven. avr. 10, 2009 3:30 pm
Localisation : London
Contact :

Messagepar nvitale » mer. mars 09, 2011 1:12 am

J'ai fait un reve.
Un reve ou Trading Automatique propose des services DMA (Direct Market Access) a ses clients aussi bien pros que particuliers sur un echange.
Un reve ou les brokers n'existent plus, et seul l'echange reste l'unique intermediaire...
Un reve ou l'intermedaire suit un business model ou il n'a aucun interet de nuire au trader.

Suite au prochain episode... Luther va se coucher ;-)

Avatar de l’utilisateur
Jidé
Messages : 652
Inscription : ven. avr. 23, 2010 3:06 am

Messagepar Jidé » mer. mars 09, 2011 11:38 am

Ha oui, le fameux "trading sans broker"...

Frère google, ne vois-tu rien venir ?
Je vois la bourse qui poudroie et les traders qui se faisoient plumer...

C'est un beau rêve qui n'avance pas beaucoup.
Mais peut-être le feu secret de la révolution couve-t-il dans les entrailles de trading-auto ?
Nicolas, tu seras notre libérateur, le leader du trading libre !


Revenir vers « Actualités Trading Automatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité