Quel outils mathématiques pour le trading automatique

L'actualité du trading automatique et discussions générales le concernant.
Avatar de l’utilisateur
jctrader56
Messages : 106
Inscription : mar. sept. 21, 2010 9:51 am
Localisation : bretagne

Messagepar jctrader56 » lun. juin 24, 2013 10:41 pm

Vive le monde des bisounours !! Par moment j avais l impression d entendre mon prof de philo......
Ah le consensuel, l aspect poli, la tête inclinée, le sourire béat ," oui je comprend, oui je suis ouvert à l autre, oui n importe quel propos incompréhensible doit être écouté avec attention et respecté"
.....euh pour moi, non merci .

Avatar de l’utilisateur
QUASAR
Messages : 285
Inscription : lun. sept. 24, 2012 3:27 am
Contact :

Messagepar QUASAR » mar. juin 25, 2013 12:13 pm

Rebonjour les amis, vous en voulez une autre petite couche? j'en ai encore sous le coude, s'il y a des intéressés on ira bientôt voir les matrice de cartans et qu'elles est leurs intérêsts dans une représentation de types "haute symétrie" sur la marche aléatoire des cours de la bourse des traders.
lol a très bientôt c'est promis. J'arriverais peut être avec des codes si vous êtes sages.... ;) patience mes collègues traders!!

philippe 33
Messages : 644
Inscription : jeu. avr. 19, 2012 11:19 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Messagepar philippe 33 » mar. juin 25, 2013 12:49 pm

Quasar, il vient d'un univers où les gens comprennent le genre de propos ci-après en italique. (Pour ma part, que ce soit clair, j'y pipe rien. ça me dépasse... largement ;) )
Mais bon, au début le forex, ses pips, ses lots, ses paires, ses long/short, ses brokers, avec le slippage, les comptes ségrégués, le tape, les leviers, les calculs ou appel de marge, et le last look, les market makers, les ECN vs les échanges, le grid, les Pamm, les Mamm, les miam... etc, etc... On peut reconnaitre que c'est complexe. Accessible, mais complexe.

Les propos de Quasar sont sans doute clairs, limpides même, pour ses acolytes spécialisés en physique quantique, alors que nos concepts familiers de trading leur paraîtront initialement abscons... Ok, c'est sûr, ils auront compris le forex et l'exchange avant que je commence à comprendre leurs échanges... (copié collé)

" Une algèbre de Lie semi-simple "abstraite" (i.e une classe d'isomorphisme d'algèbres de Lie) correspond un système de racines "abstrait"(i.e une classe d'isomorphisme de systèmes de racines). Pour parler concrètement du système de racines d'une algèbre de Lie il faut se fixer une algèbre de Cartan h.
Pour une algèbre de Lie définie matriciellement, on a souvent un choix naturel. Par exemple si on voit su(3) comme l'ensemble des matrices antihermitiennes 3x3 de trace nulle alors on peut prendre pour h l'ensemble des matrices diagonales de su(3).
Les racines sont alors des éléments du dual de h, noté h*. Par définition, les racines sont les poids de la représentation adjointe. Pour pouvoir faire un dessin avec des axes, il faut avoir défini les axes (!). Il faut donc choisir une base de h*. Par exemple si on prend pour e_(1) (resp. e_(2)) la forme linéaire qui à une matrice diagonale diag(a,b,c) associe a-b (resp. b-c) alors (e_(1), e(2)) forme une base de h* mais c'est un choix arbitraire. Les physiciens ont souvent des choix préférés reliés à des quantités physiques (si on s'intéresse par exemple à la façon dont les quarks u,d et s forment des hadrons, l'isospin est une certaine combinaison linéaire de e(1) et e(2)). Mathématiquement, il peut être agréable de choisir une base formée de racines mais même avec cette condition il n'y a pas unicité.
Une fois qu'on a défini une base de h*, il suffit de calculer la représentation adjointe dans cette base pour dessiner le système de racines.
J'insiste peut-être un peu trop mais je répète que pour arriver à cette conclusion, il y a deux choix arbitraires à faire : celui d'une sous-algèbre de Cartan h et celui d'une base de h*. C'est également important physiquement : les axes étant arbitraires, ils n'ont pas de signification physique !
Pour clarifier les choses, il y a deux exemples physiques à avoir en tête : -la symétrie su(3) décrivant la façon dont les quarks u,d et s forment des hadrons : le point clé est que cette
symétrie n'en est pas une, c'est seulement une symétrie approchée. Un quark u est vraiment différent d'un quark s, autrement dit j'ai un choix privilégié de base de h*.
-la symétrie su(3) de jauge intervenant dans la formulation de la chromodynamique quantique (gluons ...) : c'est une "vraie" symétrie (en tous cas au niveau des connaissances expérimentales actuelles). Dans ce cas le choix des axes n'a pas de signification physique. Il y a des choix standard de base utilisé pour les calculs (matrices de Gell-Mann ...) mais qui sont juste les plus commodes.
Bien sûr les projections sur les axes sont des quantités physiques mais pour que l'expérimentateur les mesure, il faudra qu'il ait choisi la même base que vous. ( La position d'un point dans l'espace est une quantité physique, les coordonnées de ce point dans un repère aussi mais le repère non ...)
"

philippe 33
Messages : 644
Inscription : jeu. avr. 19, 2012 11:19 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Messagepar philippe 33 » mar. juin 25, 2013 12:53 pm

Perso, j'adore le moment où le locuteur dit : "Pour clarifier les choses..."
Ben oui, là maintenant, tout est bien clair ;) N'est-ce pas Quasar ?

vincent_blogtrading
Messages : 50
Inscription : sam. août 18, 2012 2:40 pm
Contact :

Messagepar vincent_blogtrading » mar. juin 25, 2013 1:18 pm

Pour ma part, je pense qu'il s'agit d'un canular !
Si tel n'est pas le cas, soyez surs que je ne raterai pas une miette de la suite de cette file ....
Vincent

ulysse
Messages : 855
Inscription : mer. sept. 23, 2009 3:55 am

Messagepar ulysse » mar. juin 25, 2013 2:46 pm

Personnellement j'adore l'idée de notre ami quasar.

que je résumerais ainsi : si je ne peux pas résoudre un problème de complexité moyenne, alors j'ai une bonne chance de le résoudre en empruntant une solution et une voie de solution "connue"d'un problème bien plus complexe.Bien entendu cela suppose que le problème de complexité moyenne est de la même famille ( apparenté, du même groupe bref choisissez le mot selon vos préférences) que le problème complexe.

autrement dit, je n'arrive pas à prévoir la trajectoire des cours? pas grave je "sais" prévoir celle d'un quark. supposons que l'on sache.

C'est pas élégant ça?

personnellement je trouve que ça c'est l'art du contrepied et autrement plus drôle que de se déguiser en dark vador sous prétexte qu'il est du côté noir de la force.
Je ne préjuge pas du résultat. les développements me passent très largement au dessus de la tête. cependant censurer avant même d'avoir commencé c'est dommage.

Finalement les réactions sont très gaussiennes. Manifestement tout ce qui sort des 2 écarts types... ça troue le cul.
d'un autre côté je comprends.
Je ne préjuge pas de la validité de la démarche, mais laissez au moins la présomption d'innocence que l'on accorde si bien depuis des années à des conneries de martingales sous des noms aussi divers que variés tels que système FPP, bubemachin... bref vous voyez ce que je veux dire.

Finalement il y a le réel tel que quasar cherche à se défaire pour "mieux" (?) l'appréhender et le réel tel que nous le vivons. serait ce un si grand danger que décaler son point de vue pour percevoir le sien?

je sais... les points de vues c'est comme les prouts... on préfère toujours les siens
l'avantage de le dire c'est que le mot prout ne pue pas.

tutu
Messages : 388
Inscription : mar. févr. 21, 2012 7:13 pm

Messagepar tutu » mar. juin 25, 2013 5:53 pm

jctrader56 a écrit:

Vive le monde des bisounours !! Par moment j avais l impression d entendre mon prof de philo......
Ah le consensuel, l aspect poli, la tête inclinée, le sourire béat ," oui je comprend, oui je suis ouvert à l autre, oui n importe quel propos incompréhensible doit être écouté avec attention et respecté"
.....euh pour moi, non merci .


Dommage qu'il soit si difficile de communiquer, ce que tu ecris n'a pas grand chose à voir avec ce que je tente d'expliquer.
Dans le même temps si un jour tu tiens un discours à une personne et que cette dernière ne comprenant pas le sens de ce que tu dis te manque de respect et que tu es tout à fait d'accord avec elle, alors tu es en accord avec tes dire, et dans ce cas ok. Dans le cas contraire ....

Avatar de l’utilisateur
jctrader56
Messages : 106
Inscription : mar. sept. 21, 2010 9:51 am
Localisation : bretagne

Messagepar jctrader56 » mar. juin 25, 2013 6:53 pm

Whaou...pour moi, tout ca est aussi tordu que les propos de quasar...:)
Encore un message du genre et c est migraine assurée...

Beaucoup de bruit pour rien.

Avatar de l’utilisateur
montechristo
Messages : 105
Inscription : dim. nov. 15, 2009 12:31 am

Messagepar montechristo » mar. juin 25, 2013 7:42 pm

C'est sûrement une résurgence des épreuves de philo de lundi dernier tout ça ... =P

Avatar de l’utilisateur
aysos75
Messages : 27
Inscription : sam. août 10, 2013 5:09 pm
Localisation : Linas
Contact :

Messagepar aysos75 » sam. sept. 28, 2013 9:43 pm

t'as fumé ou quoi ?


Revenir vers « Actualités Trading Automatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités